Art, Culture, Société

İKSV récipiendaire du Fonds international de l’UNESCO pour la diversité culturelle

La Fondation d’Istanbul pour la culture et les arts (İKSV) fait partie des bénéficiaires du Fonds international pour la diversité culturelle.

Créée à partir de l’article 18 de la Convention de 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, la subvention soutiendra İKSV dans la réalisation du projet national « Fil de la culture : autonomiser les professionnels culturels locaux de la Turquie », proposé et entrepris par le département d’études des politiques culturelles d’İKSV en partenariat avec la Fondation Turquie-Europe. C’est l’un des neuf projets éligibles à recevoir un financement parmi 480 initiatives de 60 pays. « Fil de la Culture » est également le premier projet en Turquie à recevoir le fonds. 

« Fil de la culture »

 Le projet Fil de la culture, qui débutera en juillet 2020 pour s’achever en 2022, établira une plateforme Web afin d’offrir aux professionnels travaillant dans le domaine culturel à travers la Turquie une grande variété de formations. Cette plateforme sera ouverte au public afin d’établir un équilibre et de renforcer le dialogue entre les participants des secteurs privés et publics, ce qui est également l’un des principaux objectifs universels de la Convention de 2005. 

L’objectif tend également à établir de nouvelles normes de production, de politiques et de gestion culturelles. 

Les participants au programme de formation seront choisis parmi les employés des organisations publiques et des institutions indépendantes. Le contenu du programme sera mis en œuvre par des professionnels tout juste sortis du monde universitaire, du secteur privé ou public. 

Dans l’optique de mesurer l’intégration de ces secteurs dans la prise de décisions et d’identifier tous les obstacles rencontrés, une analyse des différents aspects du projet, sous la forme d’un rapport, sera présentée par les Études de politique culturelle de l’İKSV à toutes les institutions, décideurs et fonctionnaires concernés.

Les pays en développement qui font partie de la Convention de 2005 ont également la possibilité de bénéficier de ce fonds, qui vise à développer des politiques culturelles durables, à soutenir et à encourager des pratiques, des recherches et des projets et à renforcer la solidarité internationale dans un « esprit de partenariat ».

Les actions de l’İKSV

Depuis 2011, l’İKSV opère dans le domaine des études des politiques culturelles dans le but de favoriser l’échange d’idées, de soutenir la participation aux débats actuels sur la culture et les arts ainsi que de contribuer à la collecte de données dans le domaine. 

Le Département d’études des politiques culturelles mène également des études et publie des rapports sur les politiques culturelles. En parallèle, elle organise des ateliers, divers événements et des conférences en coopération avec diverses institutions tout au long de l’année. 

La Fondation fait partie des membres de l’Assemblée générale de la Commission nationale turque pour l’UNESCO depuis 2018 et du réseau turc de la Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures depuis 2005.

Créée en 1973, İKSV est une institution culturelle à but non lucratif. Poursuivant ses efforts pour enrichir la vie culturelle et artistique d’Istanbul, İKSV organise régulièrement les festivals de musique, de cinéma, de théâtre et de jazz à Istanbul. La fondation organise également la biennale d’Istanbul, la biennale du design d’Istanbul, le concours de voix Leyla Gencer, la semaine du film d’automne Filmekimi et réalise des événements ponctuels tout au long de l’année.

L’İKSV organise notamment le Pavillon de la Turquie aux expositions internationales d’art et d’architecture de la Biennale de Venise, et soutient la production artistique et culturelle en présentant des prix dans ses festivals et en commandant des œuvres. 

Elle organise également les prix annuels de l’Encouragement Aydın Gün, de la Traduction Talât Sait Halman ainsi que le prix d’encouragement de théâtre Gülriz Sururi-Engin Cezzar. 

Abou el amaim Nada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *