Economie, Société

Classement 2015 des prix de la bière : Istanbul à la 41ème place

À la veille des départs en vacances, qui n’a pas cherché sur le web l’occasion de faire une bonne affaire ? Transports, logements, loisirs, les offres et les sites de classement en ligne sont légion et s’y retrouver relève de l’impossible. Mais désormais, pour aider les voyageurs, il faut aussi compter sur des classements internationaux aussi insolites qu’amusants. Depuis deux ans maintenant, le site de comparaison Goeuro.com établit un classement à l’échelle internationale du prix d’une des boissons les plus populaires au monde : la bière.

istanbul_biere

L’indice a de quoi faire sourire mais les résultats s’avèrent finalement surprenants. Désireux d’élargir la palette des classements classiques mis à disposition du public, le site de comparaison Goeuro.com, a entrepris depuis l’année dernière de classer plusieurs villes touristiques selon le prix moyen de la bière.

L’enquête, qui porte sur 75 métropoles mondiales, insiste principalement sur les cinq marques de bière les plus consommées à travers le globe. Le prix moyen, la consommation annuelle de même que le montant dépensé par chaque personne sont pris en compte, et force est de reconnaître que les données recueillies font apparaître de grands écarts entre les villes.

Les villes d’Europe de l’Est mises à l’honneur

Où dénicher la bière la moins chère? Comme l’année dernière, il faut regarder du côté de la Pologne pour trouver la célèbre boisson alcoolisée à moindre prix. Dans la ville de Cracovie par exemple, il ne vous faudra débourser que 1,48  à peine pour déguster un demi-litre de bière. D’ailleurs, les pays de l’Est possèdent les métropoles les mieux notées du classement : après la deuxième plus grande ville polonaise, on retrouve en seconde place Kiev. Avec 1,49 en moyenne pour une pinte, la capitale ukrainienne talonne de près Cracovie.

Si les cités d’Europe occidentale ne trustent pas le haut du classement, ces dernières peuvent néanmoins remercier Malaga qui intègre en 2015 le top 5. Située en 4ème position, la ville andalouse propose également une bière bon marché : les consommateurs pourront s’offrir le célèbre breuvage à partir de 1,53 seulement.

Concernant la consommation annuelle, là encore, certains seront surpris. Bruxelles, la capitale belge, connue pour ses amateurs de bière parmi les plus exigeants du marché, fait pâle figure à côté de quelques autres villes répertoriées. Les Bruxellois, qui consomment tout de même la quantité non négligeable de 100 litres de bière par an, doivent en effet s’incliner devant les Roumains de Bucarest ou encore les Tchèques de Prague (respectivement 133L et 130L par an).

Des chiffres bien supérieurs à ceux enregistrés pour les capitales ouest-européennes. Car, mis à part les habitants de Berlin (118L/an), les citoyens de Zurich, Athènes, Paris et Milan ne consomment respectivement que 63, 53, 43 et 29 litres chaque année.

Istanbul intègre le classement

Nouveauté cette année, Istanbul fait une istanbul_biere_2entrée remarquée au classement de Goeuro.com. Avec Le Caire (Egypte) et Abou Dabi (Emirats arabes Unis), l’agglomération turque est une des rares villes à majorité musulmane à apparaître dans le classement. Même si, sans grande surprise, la consommation annuelle de ses habitants fait partie des plus faibles (23L/an), Istanbul se rattrape néanmoins grâce à un prix moyen plutôt abordable de 2,92 pour la pinte de bière. La ville siège ainsi à la 42ème place du classement, devançant par la même occasion plusieurs grandes métropoles à l’instar de Chicago, Barcelone ou encore Moscou.

istanbul_biere_kadCompétitif, son prix n’en est pas moins variable selon les quartiers. Vers Kadıköy par exemple, sur la rive asiatique du Bosphore, la bière fraîche ne vous coûtera qu’entre 5 et 8 TL (entre 1,60 et 2,60). Côté européen en revanche, l’addition grimpe considérablement. Dans le quartier touristique de Sultanahmet où les visiteurs se pressent pour admirer les monuments emblématiques de la ville, la boisson alcoolisée se négocie entre 9 et 12 TL (entre 3 et 4 ).

Mais le record appartient aux bars et autres clubs présents aux abords de l’avenue piétonne d’Istiklal, plus célèbre rue d’Istanbul. Ici, les prix peuvent varier de 10TL (3,30) en journée, à plus de 18 TL (6)  à la nuit tombée, lorsque que les fêtards affluent. Pour autant, ces observations sont à nuancer. Bien que fluctuant en raison de la volatilité de la livre turque, le prix de la bière au bar n’avoisine en moyenne que 3,90€ (11.7TL). Un montant bien loin des tarifs en vigueur dans la plupart des villes européennes. Genève et Londres sont par exemple à éviter : vous devrez débourser jusqu’à 9,62 pour vous offrir un moment de détente.

Matéo Garcia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *