International, Politique

Invalidation de l’élection présidentielle autrichienne

La Cour constitutionnelle autrichienne a déclaré, en ce vendredi 1er juillet 2016, l’invalidation de l’élection présidentielle du 22 mai 2016 pour causes d’irrégularités dans le dépouillement de certains suffrages.

Unknown-1

L’invalidation du scrutin par la Cour constitutionnelle est une décision exceptionnelle. L’élection du 22 mai 2016 avait été remportée par l’écologiste Alexander Van der Bellen, face au candidat d’extrême droite Norbert Hofer. Selon la Cour constitutionnelle, cette décision se justifie par des irrégularités dans le dépouillement.

Unknown

L’enquête a commencé car le Parti de Norbert Hofer, le Parti de la liberté d’Autriche, avait contesté le résultat du scrutin auprès de la Cour constitutionnelle. L’élection s’est en effet jouée à peu de choses : 49,7% des voix pour Norbert Hofer et 50,3% des voix pour Alexander Van de Bellen. Cet écart de voix se justifie grâce aux votes par correspondance, dépouillés le 23 mai. Une négligence est soupçonnée car selon l’enquête de la Cour, des dizaines de milliers de bulletins ont été dépouillés en dehors des heures légales ou par un personnel inhabilité. Une façon de procéder qui ne respecte pas “les fondements de la démocratie“, comme l’a spécifié le président de la Cour constitutionnelle.

L’écologiste était supposé être investi le 8 juillet prochain, mais cela repousse, définitivement ou non, cette cérémonie. Ses fonctions seront assurées par la présidence de la Chambre basse du Parlement jusqu’au prochain scrutin. Celui-ci se tiendra apparemment au début de l’automne, ce qui permettra de prendre le temps d’organiser les campagnes et un nouveau suffrage.

Louise Danjou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *