International, Politique, Société, Sport

Istanbul : Une course pour Jérusalem

Dimanche 14 janvier, une course a été organisée dans le quartier d’Usküdar, sur la rive asiatique d’Istanbul, pour alerter sur la situation de Jérusalem après la décision controversée de Donald Trump de reconnaître la ville « trois fois sainte » capitale d’Israël.

Crédit photo : Daily Sabah

Malgré le froid, une grande course de sensibilisation sur la question de Jérusalem et de soutien aux Palestiniens a été organisée à Istanbul. Cette dernière aurait réuni des milliers de personnes selon le quotidien turc Daily Sabah.

Le 6 décembre, le président le moins présidentiable de l’histoire des États-Unis revenait sur le statut hautement inflammable de Jérusalem, entrainant un déluge de condamnations internationales et de manifestations à travers le monde.

À la suite de cette annonce, des centaines de personnes s’étaient rassemblées dans les rues d’Istanbul et d’Ankara pour manifester, tandis que les autorités turques organisaient, le 13 décembre, un sommet extraordinaire de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) dont le communiqué final rejetait et condamnait la décision américaine.

Lire aussi : http://aujourdhuilaturquie.com/fr/turquie-manifestations-contre-decision-de-donald-trump-jerusalem/

Lire aussi : http://aujourdhuilaturquie.com/fr/turquie-lorganisation-de-cooperation-islamique-reunie-jerusalem/

En Turquie, la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël continue à mobiliser comme l’illustre ce nouveau rassemblement sous forme de course qui a débuté à 10h30 dans le quartier de Çengelköy pour terminer sur le Pont des Martyrs du 15-Juillet.

Le quotidien turc a rapporté que les participants portaient des drapeaux turcs, mais aussi palestiniens, tandis que certains brandissaient des étendards portant des inscriptions telles « Israël est un État terroriste » afin notamment de dénoncer la politique de colonisation du Premier ministre Benyamin Netanyahou.

Selon le Daily Sabah, Mohamed al-Taweel, le jeune palestinien de 14 ans atteint du syndrome de Down qui a été arrêté par des soldats israéliens en Cisjordanie lors d’échauffourées le mois dernier, a pris part à la course.

Le rassemblement de dimanche était soutenu par le club de la jeunesse et des sports Öncü, mais aussi par la municipalité métropolitaine d’Istanbul et la municipalité du district d’Üsküdar ainsi que par l’Association des diplômés et des membres des écoles secondaires de l’Imam-Hatip (ONDER).

Hilmi Türkmen, le maire d’Üsküdar, a déclaré au journal Daily Sabah qu’ils s’étaient rassemblés pour protester contre la décision américaine, avant d’ajouter : « Nous voulons ainsi crier une fois de plus au monde notre sensibilité pour Jérusalem ».

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *