Société

Istanbul : le quartier général de la police attaqué

Le quartier général de la police d’Istanbul a été pris d’assaut hier, mercredi 1er avril, en fin d’après-midi. Bilan : deux policiers blessés, et un des assaillants, une femme, abattue. Une attaque qui intervient au lendemain d’une prise d’otage du Palais de Justice, où les preneurs d’otages, membres présumés du groupuscule d’extrême gauche DHKP-C ont assassiné le procureur général.

police_istanbul

Deux personnes ont tenté mercredi de forcer l’entrée du bâtiment de la direction de la Sûreté en tirant sur les policiers, deux d’entre eux ont été blessés. Après l’attaque, l’un des assaillants, une femme qui portait autour de la taille une ceinture d’explosifs, a été abattue. L’autre a ensuite été arrêté alors qu’il tentait de s’échapper.

Selon les enquêteurs, deux autres personnes à l’origine de l’attaque se seraient probablement dissimulées dans la foule. Pour l’heure, l’attaque n’a pas été revendiquée, même si Hürriyet Daily News rapporte que le groupe d’extrême gauche DHKP-C (Parti-Front révolutionnaire de libération du peuple), avait menacé de s’en prendre également aux forces de l’ordre. Peu avant dans l’après-midi, la police avait procédé à plusieurs arrestations : Au total, vingt-deux étudiants soupçonnés d’être proches du DHKP-C ont été arrêtés à Antalya, dans le sud du pays.

Le procureur assassiné mardi était en charge de l’enquête sur la mort du jeune Berkin Elvan, tué par une grenade lacrymogène reçue en pleine tête lors des émeutes de Gezi en juin 2013. Les militants du mouvement d’extrême gauche menaçaient d’exécuter leurs otages si des excuses publiques n’étaient pas prononcées par les officiers de police qu’ils tenaient pour responsables de la mort de l’adolescent.

Aurore Cros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *