Culture, Découverte, International, Société

Istanbul : le Lycée Galatasaray fête ses 150 ans

Mardi 10 octobre, à l’occasion de la rentrée scolaire 2017-2018, le lycée Galatasaray a célébré ses 150 ans d’existence. La cérémonie, qui s’est déroulée dans l’enceinte de l’établissement, a mis l’accent sur l’histoire de cette prestigieuse institution et les liens qu’elle entretient avec la France.

Plus d’une centaine d’invités se sont réunis dans l’auditorium Tevfik Fikret pour célébrer les 150 ans d’existence du Lycée Galatasaray, un des établissements secondaires les plus prestigieux d’Istanbul. Parmi eux étaient notamment présents Madame Meral Mercan, la directrice de l’établissement – seule femme à avoir occupé ce poste -, M. Bertrand Buchwalter, le Consul général de France à Istanbul, ainsi qu’une partie du corps enseignant et des anciens élèves.

La matinée était ponctuée par différents discours. Tous ont mis l’accent sur l’histoire et l’héritage de l’institution, qu’il s’agit désormais de perpétuer. Madame Meral Mercan a notamment souligné l’importance des valeurs fondatrices du lycée : la solidarité, l’éthique et la laïcité. La directrice de la Section de français, Madame Carole Lux, a quant à elle mis en avant l’importance de l’enseignement bilingue, qui caractérise l’établissement depuis sa création. Pour clôturer la cérémonie avec un brin de nostalgie, d’anciens élèves de Galatasaray se sont retrouvés sur l’estrade de l’auditorium pour évoquer leurs souvenirs d’enfance.

Plusieurs périodes marquent l’histoire de l’établissement. Sa création fait suite à une visite en France du Sultan Adulaziz (r. 1861-1876). Invité par Napoléon III à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris de 1867, il est alors impressionné par la qualité du système éducatif français. À son retour, il décide de créer un lycée où les matières scientifiques sont enseignées en français et les matières culturelles en turc. Il lui donne le nom de « Lycée Impériale Ottoman de Galata Séraï ». En 1874, l’établissement étend son champ d’action en dispensant une formation universitaire. Jusqu’en 1918, un certain nombre d’élèves qui passent par les bancs du lycée obtiennent ensuite des postes importants dans la vie politique et administrative de l’Empire.

La proclamation de la République en 1923 par Mustafa Kemal Ataturk change les statuts de l’école : elle devient une institution étatique et laïque. L’établissement est alors rebaptisé et prend le nom de « Galatasaray Lisesi » (Lycée de Galatasaray). En 1968, le président français Charles de Gaulle, alors en visite officielle en Turquie, profite de l’occasion pour tenir un discours au sein de l’établissement. Il célèbre le prestige de cette « grande maison », selon ses mots, qui, aujourd’hui encore, contribue à resserrer les liens entre la Turquie et la France.

Jean-Baptiste Connolly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *