International, Société

« Je suis Charlie », mais pas trop quand-même

Au lendemain des attentats de Bruxelles, la Une du nouveau numéro de Charlie Hebdo reprend les événements de manière très satirique. Alors que le monde entier se revendiquait Charlie il y a encore quelques mois, de nombreux internautes se disent aujourd’hui choqués par cet humour noir.

Le journal titre « La Belgique déboussolée ». Sur fond de drapeau belge, le chanteur Stromae est représenté entouré de parties du corps déchiquetées et ensanglantées, faisant clairement référence aux bombes ayant explosé à trois reprises dans la capitale belge la semaine dernière.

Sur la toile, les réactions n’ont pas tardé à pleuvoir. Le dessin, réalisé par Riss, est jugé beaucoup trop « violent » de la part des internautes qui ne manquent pas de partager leurs avis – parfois très excessifs – sur les réseaux sociaux. Créant une véritable polémique, le hashtag « Charlie Hebdo » fait désormais partie des « Tendances » sur Twitter (à savoir, le mot clé le plus utilisé sur le réseau social dans un intervalle de quelques heures) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *