Découverte, Environnement, santé, Société

Journée mondiale de l’environnement : Dix nouveaux jardins publics inaugurés en Turquie

À l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement qui se tient chaque année le 5 juin, dix jardins publics seront inaugurés à travers le pays lors d’une cérémonie à laquelle assistera le chef de l’Etat turc, Recep Tayyip Erdoğan.

Si la Journée mondiale de l’environnement a une résonnance particulière cette année, c’est bien en raison de la pandémie de la Covid-19 dans la mesure où le lien est établi entre le déclin de la biodiversité et l’émergence de virus dévastateurs…

Afin de souligner cette journée initiée par l’ONU en 1972 à l’occasion de l’ouverture de la Conférence des Nations unies sur l’environnement de Stockholm, le ministre de l’Environnement et de l’Urbanisation, Murat Kurum, a annoncé le 4 juin sur Twitter que dix jardins publics seront inaugurés : « Que nos nouveaux Jardins nationaux soient de bon augure pour tous nos citoyens âgés de sept à soixante-dix-sept ans. Notre Nation retrouve ses jardins, nos villes respirent ».

L’agence Anadolu rapporte que ce dernier en a profité pour rappeler la volonté du président turc et de son ministère de voir apparaitre 81 millions de mètres carrés de parcs à travers les 81 provinces du pays. Le ministre a ajouté : « Alors que nous nous dirigeons vers le centenaire de notre République à l’horizon 2023, l’un des projets les plus prestigieux de notre pays, nos jardins nationaux, sera le reflet de notre tradition millénaire d’urbanisme, un pont entre la nature et nos habitants ».

Selon Murat Kurum, la Turquie ne cesse d’augmenter la quantité d’espaces verts dans les villes turques, 207 projets de jardins publics étant actuellement sur la table.

C’est donc dans ce cadre que, le 5 juin, une cérémonie est organisée au Jardin national du Centre culturel Atatürk, à Ankara, pour inaugurer dix jardins publics dont l’aménagement est achevé. Ces derniers se trouvent à Pendik et à Halkalı, dans la métropole d’Istanbul qui désormais compte ainsi neuf jardins publics, mais aussi à Sakarya, à Samsun, à Sivas, à Diyarbakır, à Trabzon, à Batman, à Bursa et à Elazığ. 

À Istanbul, le jardin de Pendik s’étend sur 285 000 mètres carrés. Les marcheurs, les amoureux de la nature et les vélocipédistes devraient y trouver leur compte avec 11 245 mètres de pistes cyclables et 5 410 mètres de sentiers pédestres au milieu de 4 784 arbres et 31 066 arbustes, buissons et plantes.

Plus modeste, le jardin de Halkalı s’étend sur une superficie de 98 000 mètres carrés. Il dispose également de pistes cyclables (1 600 mètres) et de sentiers (3 860 mètres), tandis qu’il compte 4 483 arbres et 103 506 arbustes, buissons et plantes. À ceci s’ajoute la présence d’une mosquée, d’un étang de 232 mètres carrés et d’une piscine ornementale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *