Automobile

Kia Picanto : ‎petit mais costaud

Elle a quelque chose de singulier cette troisième génération de Kia Picanto‎, dans sa version GT line. Ainsi, après avoir parcouru plusieurs centaines de kilomètres, l’on reste frappé par l’authenticité de cette auto qui ne se réduit pas à copier la concurrence mais tout simplement à émuler, pour ne pas dire surclasser !

Car, l’on en oublierait complètement que l’on roule à bord d’une petite citadine. ‎Sur la route, cette petite au moteur essence 1,2l de 84ch ne joue pas les timides et monte dans les tours, se distinguant par son agilité et sa fière allure.

MODESTE MAIS LOIN D’ÊTRE TRAITÉE À L’ÉCONOMIE

5 portes, un design soigné, une habilité impressionnante offrant un foisonnement d’équipements, avec entre autres : un pédalier en aluminium, volant puis pommeau du levier de vitesses en cuir, des vitres arrières opérantes… bref, autant d’éléments notoires, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, qui confèrent à  cette voiture les atouts d’une grande.

‎Une attention aux petits détails et toujours une volonté de mieux faire, sont les clés de réussite pour un constructeur qui refuse de jouer dans la petite économie mesquine vis-à-vis de ses clients et qui se veut bon prince en offrants 7 ans de garantie constructeur, 7 ans de mise à jour de cartographie et accès Tom Tom.

L’alliance d’une voiture dont le caractère se veut des plus piquants mais non moins enthousiaste, à une volonté de tirer vers l’excellence, au-delà ‎de la figure du bon élève, l’on appelle cela la grandeur d’esprit.

Daniel Latif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *