Art, Culture, Découverte

La 44ème Edition du Festival de musique d’Istanbul salue Shakespeare

 

Les fameux vers de Shakespeare “Si la musique est la pâture de l’amour, jouez encore!” est le point de départ du festival de cette année. Pour cette 44ème édition du Festival de musique, IKSV a préparé comme prévu un programme impressionnant et satisfaisant. Alors, regardons le programme du festival. 

mf_50x70_keman-01

Le 44ème Festival de musique d’Istanbul d’IKSV (la fondation pour la Culture et les Arts d’Istanbul) aura lieu entre le premier juin et 24ème juin dans des diverses venues de la ville. Sponsorisé pour la première fois par E.C.A (l’entreprise d’industrie die-cast), le festival garde le même objectif : populariser la musique classique. 

La conférence de presse 

Le programme du 44ème Festival de musique d’Istanbul a été annoncé le mercredi dernier avec une conférence de presse. De nombreux journalistes participaient à la conférence et au petit-déjeuner organisés par un des commanditaires officiels du festival, l’Hôtel Martı d’Istanbul. Les interlocuteurs étaient le président du conseil d’IKSV Bülent Eczacıbaşı, la directrice du Festival de musique d’Istanbul Yeşim Gürer Oymak et la présidente du conseil d’E.C.A Gaye Akçen. 

Points forts du programme

Pendant son discours, la directrice du Festival de musique d’Istanbul, Yeşim Gürer Oymak, a annoncé la mise en place du nouvel événement “Music Route” et le retour de la série “Weekend Classics”, qui reste accessible gratuitement. Par ailleurs, le président du conseil d’IKSV Bülent Eczacıbaşı a souligné son enthousiasme sur les concerts gratuits en disant “Nous croyons que ces concerts gratuits nous permettront d’atteindre une audience encore plus large”. 

La nouvelle organisation du festival “Music Route” prendra les visiteurs du festival sur une excursion pleine de musique et d’histoire à travers cinq églises à Beyoğlu : l’église de Surp Yerrortutyun, l’église de Panayia Isodion, l’église de St. Antoine Lower, la chapelle du Palais de Hollande et l’église du Mémorial de la Crimée seront tous utilisé comme des lieux de concert pour la première fois, à l’honneur du nouvel événement du festival.

La série de “Weekend Classics”, l’événement gratuit du festival qui est déjà devenu une tradition, aura lieu au Jardin du Forum de la Culture Autrichienne, au parc de Fenerbahçe et au Jardin du Musée de Sakip Sabanci. 

Le 44ème Festival de musique d’Istanbul rendra hommage à la voix française iconique d’Edith Piaf avec un concert spécial. La chanteuse française très connue a interprété certaines des plus belles chansons d’amour du 20ème siècle,  comme La vie en rose ou Je ne regrette rien. Le 22 juin, un des accordéonistes les plus qualifiés de l’ère moderne, Richard Galliano et le guitariste de jazz Sylvain Luc de Trio Sud se réuniront au jardin du Palais de France, pour réinterpréter leur projet spécial à l’honneur de 100ème anniversaire de Piaf en 2015. 

Le Prix pour l’Ensemble d’une Carrière et Le Prix d’Honneur du Festival

Le Prix d’Honneur du 44ème Festival de musique d’Istanbul sera présenté au compositeur İlhan Baran, pour ses contributions à la musique turque, tant en Turquie qu’à l’international, par ses compositions et son travail dans l’enseignement. A l’âge de 82, Baran continue d’enseigner à la Faculté de musique et des arts de la scène de l’Université de Bilkent. Il a été le professeur d’importants musiciens turcs, comme Fazıl Say, Muhiddin Dürrüoğlu-Deniz et Burçin Büke. Le compositeur recevra le Prix d’Honneur pendant la cérémonie d’ouverture du festival, qui aura lieu le 1er juin au Centre d’Exposition et de Convention de Lütfi Kırdar. 

Le Prix pour l’ensemble d’une carrière sera attribué à un des pianistes légendaires de notre temps, Murray Perahia. Il s’est produit dans les plus grandes salles de concert et les principaux festivals du monde, Perahia s’est vu décerné de multiples prix Grammy. Le Prix du festival sera présenté au pianiste américain après sa représentation avec un des orchestres les plus estimés dans le monde, celui de l’Academy of St. Martin in the Fieds, le 6 juin, au Musée d’Aya İrini. 

perahia2_FelixBroede

Un marathon de piano d’İdil Biret

IdilBiret01

Cette année le festival présentera également des musiciens amateurs avec un marathon de piano par la grande virtuose Idil Biret. La pianiste renommée a laissé sa marque sur la musique classique en tant qu’interprète depuis la deuxième moitié du 20ème siècle et fête son 75ème anniversaire cette année. Le marathon de piano de Biret, qui a fait ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, commencera le 2 juin à l’Albert Long Hall de l’Université de Boğaziçi. Avec un large répertoire qui s’étend de la période baroque à la musique du 20ème siècle, Biret jouera aussi le 5 juin à l’Opéra Süreyya. La fin de ce marathon passionnant aura lieu le 8 juin au Musée d’Aya İrini, dans le Palais de Topkapı. 

IKSV s’inspire de Shakespeare et invite à nouveau d’autres musiciens : outre les concerts présentés ci-dessus, des musiciens tels qu’ Angel Blue, Patricia Petibon et Gautier Capuçon et des ensembles comme L’Orchestre symphonique de Vienne, le Venice Baroque Orchestra, l’Orchestra of the Swan et l’Artemis Quartet se produiront dans le cadre du festival.

Les tickets seront en vente à partir du 13 février, 10h00.

Pour de plus amples informations, consultez le page Web du festival: http://muzik.iksv.org/tr

Sırma Parman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *