International, Politique

La France submergée par la vague Bleu Marine

Dimanche 6 décembre, les Français étaient attendus aux urnes pour élire les conseillers régionaux et territoriaux. Les résultats sont accablants : l’extrême droite effectue une percée significative sur l’ensemble du territoire français et arrive en tête dans 6 départements.

urne

Les évènements tragiques qui ont touché la France il y a trois semaines semblent avoir joué en faveur du parti d’extrême droite de Marine Le Pen. Cette dernière n’a cessé d’entretenir la peur et la suspicion des Français au travers de discours non fédérateurs. Héritier des idées nationalistes de la fin du XIXe siècle, le Front National est parvenu à se faire accepter comme « parti démocratique» dans le paysage politique français. Pourtant, si la forme du parti a changé, le fond lui, reste le même. Les idées du Front National s’inscrivent dans la continuité de l’Action Française comme l’explique Laurent Joly, historien et auteur de Naissance de l’Action Française : « L’Action française a été le laboratoire de l’extrême droite catho-nationaliste qui existe aujourd’hui et telle que l’incarne Marion Maréchal-Le Pen au sein du Front national. Plus largement, Maurice Barrès et Charles Maurras, les deux pères intellectuels de l’Action Française, ont théorisé un «nationalisme ethnique», selon le mot de l’époque, qui a inspiré toute la mouvance d’extrême droite jusqu’à nos jours et légitimé, dans l’opinion conservatrice, les théories xénophobes et antisémites, ainsi rendues acceptables par la prose raffinée et le prestige littéraire des intéressés. »

Les résultats des élections régionales, dernier rendez-vous électoral avant les présidentielles de 2017, sont affligeants. Le Front National,  est en tête dans au moins 6 régions au le premier tour. Dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Marine Le Pen obtient 40% des voix, Marion Maréchal Le Pen obtient également 40% dans la région PACA. Sur RTL, la Présidente du Front National, a constaté l’ « incroyable dynamique en faveur du FN et un très faible score de l’UMP ». Elle ajoute : « Le PS s’effondre et se suicide. »

Mais rien n’est encore joué, les Français sont appelés à voter lors du second tour des élections. Une chose est sûre, la montée en force du parti d’extrême droite a fait prendre conscience aux abstentionnistes l’importance de se rendre aux urnes.

Kheira Djouhri

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *