International

La francophonie salue le départ d’un haut magistrat

hubert-haenel2

Hubert Haenel vient de disparaître à l’âge de 73 ans, des suites d’une longue maladie et après une vie durant laquelle il aura servi le droit et la patrie : major de l’Ecole nationale de la magistrature, conseiller pour les affaires judiciaires de l’ancien président Giscard d’Estaing, secrétaire général du Conseil supérieur de la magistrature.

Ce lorrain de naissance aura été Alsacien de cœur. Sénateur du Haut-Rhin pendant presque 25 ans, il aura œuvré toute sa vie pour la construction européenne. Sa nomination, en 2010, au Conseil constitutionnel, consacre une carrière dévouée à la défense et au respect des libertés publiques. Grand juriste, fervent patriote et élu proche de ses citoyens, Hubert Haenel aura marqué la France.

Les francophones de Turquie, pays qu’il aura plusieurs fois visité -entre autre en ses qualités de président des Affaires européennes du Sénat et de membre de la Convention européenne et de la Convention chargée de l’élaboration de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne-, partagent le deuil de la République, et adresse leurs condoléances à sa famille et à ses proches.

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *