Politique

La guerre contre le PKK peut reprendre

Un couvre-feu a été décrété jeudi matin dans 22 quartiers de la région de Diyarbakır afin de « garantir la sécurité des riverains » juste avant que ne soit lancée une nouvelle série d’opérations contre la Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK).

diyarbakir

Dans un communiqué, la préfecture de Diyarbakır a annoncé que les forces turques mèneraient leurs opérations dans des zones montagneuses et forestières, situées à proximité de certains quartiers. Par conséquent, un couvre-feu a pris effet dès 05h00 heure locale.

Hier soir, après une première journée d’hostilités, on annonçait déjà la mort d’un officier de police, qui n’a pas survécu à ses blessures, ainsi que celle d’au moins 16 militants du PKK suite à des opérations aériennes.

Lors d’un conseil de sécurité dans la soirée de mercredi, le Premier ministre Ahmet Davutoğlu a par ailleurs promis que l’armée turque poursuivrait les opérations militaires contre le PKK malgré l’arrivée de l’hiver, et le ministre des Affaires étrangères Feridun Sinirlioğlu a tenu à signaler que la lutte contre le groupe terroriste Etat islamique continuerait également.

Noemie Allart 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *