International, Politique

La Jordanie se venge après l’exécution barbare de son pilote par Daesh

Le groupe djihadiste État Islamique a diffusé hier, mardi 3 février, une vidéo particulièrement atroce où l’on assiste à la mort du pilote jordanien Maaz al-Kassasbeh, 26 ans, brûlé dans une cage. Ce dernier avait été capturé le 24 décembre dernier par l’organisation terroriste alors qu’il se trouvait au nord de la Syrie. La Jordanie participe à la coalition internationale aux côtés de nombreux pays occidentaux mais aussi de l’Arabie Saoudite, du Barheïn. Des Émirats arabes unis et du Qatar.

ei-otages

Riposte rapide d’Amman 

Selon la télévision jordanienne, le pilote aurait été tué il y a un mois, le 3 janvier. Le ministre de l’Information et porte-parole du gouvernement jordanien, Mohammad Momami, a promis une réponse « ferme, forte, terrible ». Le soir-même de l’annonce de la mort du pilote, un responsable annonce que deux djihadistes emprisonnés seront exécutés dès le lendemain. Sajida al-Rishawi, irakienne de 44 ans, était condamnée à mort depuis 2006. Le 9 novembre 2005, elle avait participé à un attentat dans un hôtel de la capitale jordanienne – 57 personnes étaient mortes ce jour-là – mais avait, selon ses propres termes, « échoué à se faire exploser ». Sa libération était demandée par l’EI en échange d’un otage japonais, le journaliste Kenji Goto, qui a finalement été exécuté le 31 janvier. La Jordanie avait accepté le principe de l’échange à condition que son pilote en fasse également partie et réclamait la preuve qu’il était toujours en vie. Sajida al-Rishawi et un autre terroriste irakien, Ziad Karbouli, ont été pendus cette nuit. Amman promet que d’autres exécutions de prisonniers radicaux suivront.

« Cette guerre n’est pas la nôtre »

carte_fr_jordanieCertaines voix s’élevaient il y a peu pour dénoncer l’implication de la Jordanie dans un conflit qui n’est pas le sien. Le roi de Jordanie Abdallah II avait confirmé son soutien à la coalition internationale, menée par les États-Unis, mais refusé d’envoyer des soldats sur place. La crainte du pays n’est pas tant une attaque directe par les troupes djihadistes qui combattent actuellement dans les pays voisins, l’Irak et la Syrie, qu’un endoctrinement djihadiste au sein de sa propre population. En effet, près de 2 000 combattants jordaniens de retour d’Irak et de Syrie dans le pays, étaient annoncés en septembre. Selon Oraib al-Rantawi, directeur du centre d’études politiques al-Quds, interrogé par RFI, tous les Jordaniens ne sont pas pour une implication aux côtés de la coalition. Pourtant, en ce début de février, ils avaient « mis de côté » leurs inquiétudes pour revendiquer « la priorité sur la libération du pilote ».

Les réactions internationales ont toutes dénoncé l’horreur de cette exécution. Barack Obama a déclaré que l’EI « semble ne s’intéresser qu’à la mort et à la destruction», David Cameron a décrit l’organisation comme étant « l’incarnation du mal», tandis que François Hollande a parlé d’un « assassinat barbare ». Les 15 membres permanent du conseil de sécurité de l’ONU affirment que « de tels actes barbares perpétrés par l’EI » ne parviennent pas à les intimider mais « renforcent plutôt leur détermination » à lutter contre le terrorisme.

Adèle Binaisse

 

4 Comments

  1. CHARLIE

    Les caricaturistes sont les premiers responsables de toute cet engenage de violence, et il serait temps de contrôler la libre expression pour calmer les djihadistes .. il faut bien reconnaître que brûler les gens ou pratiquer la vengeance n’est pas un blasphème, comme le sont les petits dessins taquins de Charlie, qui eux par contre heurtent gravement les croyances religieuses des musulmans ! … agaga, agaga

  2. No decorrer esta ciclo, leia os rotulos
    dos ingredientes dos mantimento que voce for beber junto aprimorado e certifique-se com
    que os mantimento que voce come jamais contem inexistente destes mantimentos visto que ingredientes. http://mexibeetle.net/User:HNSNataly75417

  3. dollar, so countries worldwide, and American investors and
    consumers, continue to have confidence in it. Cash For Gold opportunities are becoming increasingly frequent because tough economy will continue to bite ever
    harder. In the 20th century, gold prices increased far faster than silver prices, as well as the ratio became about 1:
    50.

  4. ankara seks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *