Société

La justice turque condamne deux passeurs syriens

GRAPHIC CONTENT A Turkish police officer stands next to a migrant child's dead body off the shores in Bodrum, southern Turkey, on September 2, 2015 after a boat carrying refugees sank while reaching the Greek island of Kos. Thousands of refugees and migrants arrived in Athens on September 2, as Greek ministers held talks on the crisis, with Europe struggling to cope with the huge influx fleeing war and repression in the Middle East and Africa. AFP PHOTO / Nilufer Demir / DOGAN NEWS AGENCY

Tout le monde se rappelle de l’image choc de septembre, où un photographe a capturé l’image de cet enfant mort, noyé, sur les côtes turcs. Deux passeurs syriens ont été condamnés à quatre années de prison.

Aujourd’hui, le tribunal de Bodrum a jugé les deux passeurs syriens. Le verdict en est sorti, c’est quatre ans de prison. Ils ont été reconnus coupables d’être des passeurs clandestins. La condamnation portée sur la noyade de cinq personnes dont un garçon, âgé de trois ans, Aylan Kurdi. Son corps a été retrouvé sur les côtes turques. Ces victimes sont parties avec un groupe de migrants, essayant de rejoindre la Grèce. Mais l’embarcation a fait naufrage. C’est avant tout cet événement, qui a sensibilisé le monde entier, qui a relancé le débat sur les réfugiés.

D.A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *