Art, Culture, Société

La saison culturelle et artistique 2020-2021 s’ouvrira en septembre

La vice-ministre de la Culture et du Tourisme, Özgül Özkan Yavuz, a déclaré que la saison culturelle et artistique, interrompue plus tôt en raison de la pandémie de la Covid-19, rouvrirait un mois plus tôt cette année. Dans une interview à l’agence Anadolu, Özgül Özkan Yavuz a fourni quelques informations sur l’organisation de la saison culturelle et artistique de 2020-2021.

Le théâtre sur roue

Sachant que les théâtres, les opéras, les ballets et les orchestres symphoniques du ministère avaient baissé leurs rideaux en mars dernier en raison du coronavirus, Özgül ÖzkanYavuz a déclaré que la pire chose pour les artistes était de ne pas pouvoir rencontrer leur public. Ainsi, son ministère souhaite revisiter efficacement les espaces extérieurs afin de ranimer le monde de la culture tout en s’adaptant aux nouvelles « conditions de vie ».

Affirmant que depuis maintenant huit mois le projet de « camion-théâtre » était mené par les théâtres d’État, Özgül ÖzkanYavuz souligne que ce concept de théâtre mobile permet de transformer un camion en une immense scène de théâtre. « Avec le camion-théâtre, nous nous rendrons dans 57 quartiers de 25 provinces de l’est et du sud-est de la Turquie entre le 1er juillet et le 20 août. La jeunesse des régions les plus reculées pourra assister à quatre pièces pour enfants. Nous les réaliserons en plein air en accord avec les bureaux des gouverneurs de chaque région. Nous avons fait d’un camion, une scène professionnelle, ce qui n’a rien de simple. Il y aura également une série d’activités pour que les enfants puissent profiter du théâtre en plein air », explique la vice-ministre.

Le projet de camion-théâtre démarrera à Ankara et dans deux quartiers défavorisés de la capitale. Mme Yavuz a également déclaré que le théâtre d’État de Konya réalisera un autre projet spécial qui se tiendra en plein air et mettra en scène des pièces pour enfants dans les régions et villages de la province anatolienne centrale de Konya.

Une scène extérieure sera installée dans les campus des théâtres d’État d’Ankara İrfan Şahinbaş en juillet prochain. « Les résidents d’Ankara assisteront à des spectacles en plein air les soirs d’été. La culture et les arts ont de grands avantages pour la psychologie humaine. Je pense que ce sera bon pour le moral de chacun », a ajouté Mme Yavuz.

Les activités en plein air qui avaient commencé l’année dernière à Bodrum se poursuivront également cette année. La vice-ministre a déclaré à cet égard qu’elles réuniront des touristes locaux et étrangers lors de dix concerts et de trois représentations théâtrales au château de Bodrum et au théâtre antique de la station balnéaire. De nombreuses dates sont déjà programmées : la pièce « Reis Bey » sera présentée par le Théâtre d’État d’Ankara le 12 juillet, « Akide Şeker » sera joué par le Théâtre d’État de Bursa les 26 et 27 août et « Kantocu » interprété par le Théâtre d’État d’Izmir sera joué les 7 et 8 septembre.

Souhaitant que le théâtre soit également amené dans les villes anciennes, Mme Yavuz a déclaré que l’extension du projet est en cours.

Les festivals sont maintenus sous des conditions très strictes

Mme Yavuz a déclaré que les festivals d’opéra et de ballet pourront être organisés par l’Opéra d’État et le Ballet : « Nous démarrons notre saison avec le Festival d’opéra et de ballet. Nous organiserons le 18e Festival international de ballet de Bodrum entre le 4 et le 18 août et le Festival international d’opéra et de ballet d’Aspendos entre le 1er et le 22 septembre »

« La participation internationale se fera très rare en raison de la pandémie. Mais nous avons six talentueuses troupes d’opéra et de ballet d’État, et toutes proposeront de très belles performances. Nous organiserons également le 11e Festival d’opéra d’Istanbul du 23 septembre au 5 octobre. Nous réfléchissons à des alternatives en plein air pour Istanbul. D’ici là, nous verrons comment le processus progressera avec la pandémie. Mais nous suivrons, bien évidemment, toutes les mesures émises par le Comité scientifique du coronavirus du ministère de la Santé », a affirmé Mme Yavuz.

La vice-ministre a souligné que l’intégralité des installations artistiques, y compris les scènes de théâtre, les salles de concert, d’opéra et de ballet, ont été préparées pour la nouvelle saison dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19. Cette dernière a expliqué qu’en préparant un protocole pour chacune des salles, ils ont amélioré le fonctionnement de la climatisation, limité le nombre de spectateurs et ont défini des règles d’hygiène et de distanciation physique.

« Les conditions propices à la protection de la santé seront la priorité. Ainsi, notre stratégie sera d’utiliser nos salles avec une capacité réduite de 50 %. Nous avons déjà déterminé les mesures à prendre à l’entrée et à la sortie et les préparations de chaque salle ont déjà commencé. J’annonce ceci pour la première fois : notre grand objectif, c’est de commencer la saison artistique le 1er septembre 2020 ! Nous voulons rattraper les trois mois que nous avons perdus et montrer au public de nombreuses performances qui n’ont pas encore pu voir le jour. Nous serons donc sur scène avec des conditions sanitaires très pointues qui protègeront à la fois nos artistes et notre public », a déclaré Mme Yavuz qui, précisant que le virus est toujours présent, a néanmoins rappelé l’importance de la culture et des arts pour la société : « La culture, les arts et le tourisme sont précieux ».

Abou el amaim Nada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *