International, Politique

La Turquie a annoncé poursuivre le retrait de ses troupes en Irak

Après avoir reçu un appel téléphonique du Président Obama, samedi, 19 décembre, la Turquie a annoncé poursuivre son retrait des troupes en Irak.

recep-tayyip-erdogan-eyup-sultan-cami-cikisi-aciklamasi2

Depuis le début du mois, la Turquie avait envoyé en Irak entre 150 et 300 soldats sur le territoire irakien, dans le camp de Bachiqa, au nord du pays, dans le but d’entrainer les irakiens à combattre Daesh. La décision du Président Turc avait engendré de fortes tensions avec le gouvernement irakien. En effet, l’Irak avait demandé le retrait sous 48 heures des troupes turques, auquel cas un recours au Conseil de sécurité de l’ONU aurait été envisagé.

Alors que du coté irakien, le deploiement des forces armées turques était vécu comme une violation de la souveraineté, du coté turc, le Premier minister, Ahmet Davutoglu estimait que cet ate n’était pas “un acte d’agression mais un acte de solidarité(…) notre intention est d’entrainer les habitants de Mossoul à combattre Daesh”.

Ce weekend, le Président des Etats Unis, Barack Obama, aurait appelé le Président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, pour lui demander de retirer ses troupes. Peu de temps après, la Turquie annonçait qu’effectivement il y avait eu, “un manque de communication” sur cette affaire avec l’Irak, et qu’elle “continuera de coordonner avec le gouvernement irakien sa contribution militaire à ce pays pour sa lute contre Daesh”.

Kheira Djouhri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *