International, Politique

La Turquie abat un drone non identifié dans son espace aérien

L’appareil abattu par la Turquie ce vendredi près de la frontière syrienne serait d’origine russe selon le Premier ministre Ahmet Davutoğlu.

avion-turc-turquie-syrie

Le Premier ministre Davutoğlu a déclaré que l’appareil était de fabrication russe, mais que Moscou avait confirmé qu’il n’appartenait pas à la Russie. Vendredi déjà, l’armée américaine avait déclaré que l’appareil abattu pourrait bien être d’origine russe, mais Moscou avait fait savoir que ses avions étaient tous rentrés à leur base et que tous ses drones fonctionnaient « normalement ». Ahmet Davutoğlu a expliqué que le drone pourrait avoir appartenu aux forces gouvernementales syriennes – armées principalement par la Russie –, à des groupes armés kurdes en Syrie, ou bien à une milice.

Depuis le début du mois, Ankara a déjà dénoncé à plusieurs reprises des violations de son espace aérien par des avions russes, opérant en Syrie depuis le 30 septembre. Outre les violations de son espace aérien par la Russie, la Turquie a aussi fait état du « harcèlement » de ses avions par des appareils non identifiés et des systèmes de défenses aériens de missile basés en Syrie.

Lors d’une réunion à Ankara, une délégation de l’armée russe avait présenté les mesures mises en place par la Russie pour éviter de renouveler ce genre d’incident. Vendredi, le ministère de la Défense russe avait même annoncé avoir pris des mesures de coordination avec la Turquie, les Etats-Unis et Israël afin que chacun puisse survoler le territoire syrien sans incident.

Dans un communiqué, l’armée turque affirme avoir respecté ses règles d’engagement et avoir prévenu l’appareil à trois reprises avant de le détruire. « Cet incident montre que la Turquie dispose des capacités et de la volonté politique d’en finir avec de telles violations », a déclaré M. Davutoğlu. Et d’ajouter : « J’espère que la Russie, dont l’amitié et le bon voisinage nous est cher, adoptera une approche plus prudente et que les relations turco-russes ne seront pas négativement affectées. »

Coralie Forget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *