Culture, International

La Turquie de retour à l’Eurovision ?

La nouvelle est tombée vendredi dernier : la Turquie pourrait faire son retour dans l’Eurovision pour l’édition de 2016. Retour sur son départ polémique et sur les conditions de son retour.Turquie_eurovisionAfin de rappeler les faits, la Turquie avait annoncé son départ de l’Eurovision après sa dernière participation en 2012. Mises en cause, plusieurs failles du système que le pays jugeait inacceptables. En effet, depuis 2009 le règlement du concours a réinstauré une ancienne règle permettant à un jury de voter (toujours par le biais de l’attribution de 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11 et 12 points aux pays), le problème étant que le vote du jury compte à 50% dans la note finale des pays. Or, comme on peut le remarquer dans les chiffres, les années sans l’application de la règle donnaient majoritairement avantage à la Turquie alors que les votes partagés relèguent le plus souvent le pays aux dernières places. Ce ne sont pourtant pas les seuls points noirs que la Turquie souhaitait dénoncer. En effet une autre règle permet aux membres du BIG FIVE (France, Royaume-Uni, Allemagne, Espagne et Italie), les cinq pays investissant le plus dans le concours Eurovision de la chanson, d’être directement qualifiés pour la finale.conchitawurst

Enfin, de manière plus officieuse, le gouvernement turc commençait à déplorer le côté trop « gay-friendly » qu’affichait de plus en plus le concours notamment en 2013 avec la chanteuse finlandaise Krista qui va clôturer sa chanson en embrassant une de ses choristes (dans le but de défendre le mariage gay dans son pays). Et bien sûr n’oublions pas la victoire l’année dernière du drag queen Conchita Wurst pour l’Autriche.

turkvLa Turquie avait alors crée en 2013 son propre concours musical : le Türkvizyon de la chanson ciblé sur la participation de 24 pays ou régions turcophones comme l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Crimée, la Macédoine, le Kazakhstan, la Roumanie, l’Ouzbékistan, le Tatarstan (Russie), l’Ukraine, etc… Mais le phénomène de l’Eurovision reste tout de même fortement ancré dans les consciences turques. C’est donc sans grande surprise que le gouvernement a annoncé vendredi dernier le grand retour du pays dans le concours. Néanmoins, modérons nos propos car le grand retour se fera seulement pour l’édition de 2016 et, avec une telle avance, un retour sur cette décision est fort possible.

Amélie Herbreteau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *