International, Politique, Sport

La Turquie finance la construction d’un stade à Gaza

L’Agence Internationale Turque de Coopération et de Développement (TIKA) avait annoncé début juin la construction d’un stade de 20 000 places aux normes internationales dans la bande de Gaza, dans le but d’aider et de soutenir les activités sportives en Palestine. Le gouvernement turc avait approuvé ce projet, se proposant même de le financer. Au milieu de ce mois de juillet, les travaux ont commencé.

tika_donation

Abd al-Salam Haniyeh, membre du Conseil supérieur de la jeunesse et des sports de la bande de Gaza, a déclaré ce mardi 14 juillet que L’Agence Internationale Turque de Coopération et de Développement (TIKA) avait entrepris la construction d’un stade à Gaza. La construction est appuyée par le soutien du président Recep Tayyip Erdoğan, lequel a été remercié par Abd al-Salam Haniyeh : « l’approbation du président turc Recep Tayyip Erdoğan dans la construction du stade est l’une des meilleurs contributions de la Turquie envers les sports palestiniens ». Le stade sera, quant à lui, sobrement intitulé stade Erdoğan.

Plus tôt ce dimanche 12 juillet, la TIKA avait organisé un iftar pour plus de 700 athlètes palestiniens et avait fait don de $ 225 000 à des établissements sportifs. En effet, l’été dernier, 30 infrastructures sportives avaient été détruites et 32 athlètes avaient été tués dans une offensive israélienne à Gaza, selon une source fournie par le Ministère des sports de Palestine. D’après les Nations unies, un total de 2 160 Palestiniens auraient été tués dans cette offensive et des milliers de personnes auraient été blessées, principalement des civils. Plusieurs domiciles et infrastructures avaient aussi été détruits pendant ces 51 jours de conflits.

Cette semaine, la TIKA a distribué plus de $ 180 000 à plusieurs clubs de football de  première ligue de Gaza. Le coordinateur de la TIKA pour la Palestine, Bülent Korkmaz, a déclaré que le financement couvrait plus de 30 joueurs dans 12 clubs différents, dans le cadre du projet de la TIKA visant également la construction des plus grands hôpitaux des territoires palestiniens et le soutien financier aux couples de jeunes mariés et aux étudiants palestiniens.

Cependant, si le foot est l’un des sports les plus populaires de Palestine, il doit faire face aux restrictions imposées par Israël, certains joueurs ayant du mal à se rendre en compétition à l’international. La construction du stade, qui sera le premier stade international de Gaza, sera donc d’une grande aide pour le football palestinien et pour le sport palestinien en général. Malheureusement, le blocus imposé par Israël sur la bande de Gaza pourrait avoir des conséquences sur le déroulement de compétitions internationales, dans la mesure où Israël limite considérablement le nombre d’étrangers pouvant entrer sur ce territoire.

Sophie de Tapia

1 Comment

  1. bravos pour les palestiniens espérant que le stade ne sera pas démoli par ces juifs sioniste qui emmerdent les palestiniens ..la TURQUIE ET UN BON ALLIER POUR LE PAYS ..IL FAUT UN AÉROPORT international afin de recevoir les autres équipes sans passer par les points de contrôle de ces juiffards merci la TURQUIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *