Politique, Société

La Turquie frappe le PKK en représaille de l’attaque d’Ankara

Au lendemain de l’attaque qui a ensanglanté à Ankara par une voiture piégée, le gouvernement turc a bombardé à l’aube au nord de l’Irak, le PKK (le parti travailleur Kurdes).

C’est la deuxième attaque, en moins d’un mois, qu’a subit Ankara. Rappelez-vous, c’était le 17 février dernier qu’une voiture piégée a provoqué la mort d’aux moins 28 personnes et 61 blessés. Hier soir,  Ankara a une nouvelle fois souffert. Hier soir, ce fût le même procédé d’attaque, cependant le bilan c’est alourdit avec 37 morts et une centaine de blessés. L’attaque n’a pas été revendiquée mais le gouvernement turc pointe du doigt la guérilla du PKK. C’est alors, dès l’aube, des avions turcs ont bombardé des camps du PKK au nord de l’Irak.

D.A.

1 Comment

  1. constant jo

    le dictateur se trompe de cible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *