santé, Société, Tourisme

La Turquie lancera un programme de certification pour un tourisme en santé

Alors que la pandémie de Covid-19 pèse lourdement sur le secteur touristique, la Turquie a annoncé le 11 mai qu’elle allait lancer un programme de certification pour un tourisme en santé durant la saison estivale 2020.

Selon un communiqué du ministère de la Culture et du Tourisme, le document sera délivré par des institutions internationales de certification aux compagnies aériennes, aux aéroports et aux autres moyens ou installations de transports, mais également aux hébergements et aux lieux de restauration respectant de hautes normes en matière de santé et d’hygiène. Le programme comprendra 132 critères.

Avec ce programme de certification, la Turquie veut encourager tous les acteurs du tourismes à prendre les mesures nécessaires pour assurer aux vacanciers la détente dont ils ont bien besoin après ces mois d’angoisse tout en minimisant le risque de contamination.  

« Notre programme de certification garantira à nos clients en Turquie qu’ils passeront leurs vacances de façon sécuritaire sur le plan de la santé, de l’hygiène, et se sentiront bien pendant leur séjour », a déclaré le ministre de la Culture et du Tourisme, Mehmet Nuri Ersoy, avant d’ajouter que le programme de certification prendrait autant en compte le volet prévention que celui de la protection en lien avec le transport aérien, maritime et terrestre, les lieux de villégiatures et toutes les installations connexes. En outre, l’état de santé des employés et des touristes eux-mêmes sera pris en considération et surveillé, tout comme la capacité des hôpitaux sur place.

Avec la possibilité d’obtenir ce certificat, qui devrait rassurer et attirer les touristes, « nous encouragerons ainsi tous les acteurs des moyens de transports et d’hébergement à prendre toutes les précautions nécessaires pour des vacances en santé », a souligné le ministre.  

Le processus de certification pour les hôtels devrait commencer à être mis en œuvre au courant du mois de mai, tandis que les installations touristiques certifiées devront être répertoriées en ligne le 1er juin.

Selon le ministre, ce programme de certificats démontrera que la Turquie joue un rôle de pionnier dans la définition de l’orientation de la normalisation du tourisme, un secteur clé de l’économie du pays qui estime, si la pandémie continue à être maîtrisée, accueillir 58 millions de touristes cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *