Sport

La Turquie se qualifie pour l’Euro 2016

La Turquie a décroché son ticket pour l’Euro 2016 grâce à sa victoire à domicile (1-0) contre l’Islande hier. Le pays a tremblé jusqu’au bout, mais c’est finalement un but de Selçuk İnan dans les dernières minutes, après un coup-franc, qui a permis de signer la victoire.

Les joueurs turcs célèbrent leur qualification pour l'Euro 2016 qui aura lieu en France, après leur victoire face à l'Islande, le mardi 13 octobre.

Les joueurs turcs célèbrent leur qualification pour l’Euro 2016 qui aura lieu en France, après leur victoire face à l’Islande, le mardi 13 octobre.

Les Turcs, qui ont fini à 1-0 suite à un carton rouge pour le milieu de terrain Gökhan Töre, en 77ème minute, à cause d’un différend avec l’Islandais Jón Daði Böðvarsson, ont dû attendre la 89ème minute pour marquer enfin, à 25 mètres de la cage de but.

L’Islande, qui s’était qualifiée l’année dernière en France, n’a pas réussi à percer la défense turque et finit donc deuxième du groupe derrière la République tchèque.

L’aventure s’arrête pour les Pays-Bas

Du côté des Pays-Bas, leur espoir d’une qualification in extremis pour l’Euro s’est en revanche évaporé : encaissant deux buts dès la première mi-temps, ils ont finalement perdu 3 à 2 lors d’un match à domicile contre la République tchèque, pourtant restreinte à dix joueurs à partir du milieu du match.

La qualification des Néerlandais – troisièmes lors de la Coupe du monde au Brésil l’année dernière – tenait à une victoire face aux Tchèques ainsi qu’à une défaite de la Turquie contre l’Islande, ce qui leur aurait permis de prendre la troisième place du Groupe A et d’avoir accès aux phases éliminatoires du mois prochain. Malheureusement, la triste issue de leur match d’hier les consigne quatrièmes du groupe, juste derrière les Turcs, tandis que les Tchèques sont en tête.

Le changement de tactique d’attaque des Pays-Bas après la pause de la mi-temps n’a donc pas porté ses fruits, malgré la sortie du joueur tchèque Marek Suchý juste avant le coup de sifflet des 45 minutes, sanctionné pour un tacle.

C’est finalement un match plein de rebondissements qui a eu lieu : après les buts de Pavel Kadeřábek et Josef Šural en première partie de match, accablant déjà les Pays-Bas, la complexité de la situation a atteint son paroxysme lorsque Robin Van Persie a accidentellement marqué dans son propre camp à la 66ème minute. Ce sont finalement les buts de Klaas-Jan Huntelaar et Van Persie, à nouveau, qui ont permis de sauver l’honneur des Néerlandais.

Noémie Allart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *