International, Politique, Société

L’Ambassade indienne à Ankara fête les 70 ans de la République d’Inde

Les festivités se sont tenues au cours d’une réception organisée au sein de l’Ambassade d’Inde, à Ankara, samedi 26 janvier.

La cérémonie a eu lieu en présence de l’envoyé spécial indien Sanjay Bhattacharyya, du ministre du Commerce turc Sezai Uçarmak et d’autres membres du personnel diplomatique de différents pays. Les convives ont pu déguster des spécialités indiennes tandis que la soirée a été animée par un groupe de danse indienne traditionnelle.

L’Inde est un pays indépendant depuis 1947, mais cet État n’a adopté sa Constitution que le 26 janvier 1950. Elle s’est alors déclarée comme une république souveraine et démocratique. Depuis, chaque 26 janvier, on célèbre le jour de la République en Inde.

Dans son discours, Sanjay Bhattacharyya a souligné l’importante et régulière croissance que connaît son pays depuis ce jour fondateur, ce qui a eu un impact considérable sur le développement de ce qui est devenu le deuxième pays le plus peuplé du monde. Il s’est également félicité du « partenariat moderne » long de 70 ans avec Ankara.

« Nous avons établi une coopération politico-sécuritaire étroite, des engagements économiques toujours plus importants et des échanges culturels étendus afin de répondre aux nouvelles opportunités et challenges de cette nouvelle ère », a déclaré le diplomate lors de la cérémonie.

Pour sa part, le ministre Sezai Uçarmak a rappelé que les relations turco-indiennes se sont rapidement développées depuis 1950, ajoutant qu’Ankara avait fait de l’Inde un « pays cible » en ce qui concerne le resserrement des liens économiques et commerciaux sur la période 2018-2019.

Inde et Turquie, une combinaison gagnante

Ces dernières années, l’Inde et la Turquie ont renforcé leurs liens économiques et politiques.

Depuis 2003, les échanges commerciaux ont été multipliés par sept. Le ministre du Commerce turc a déclaré que le volume d’échanges entre les deux pays a atteint huit milliards de dollars en 2018 – un chiffre en deçà de l’objectif fixé par le Président de la République Recep Tayyip Erdoğan et le Premier ministre indien Narendra Modi, mais qui reste le plus important chiffre enregistré à ce jour.

Sur le plan diplomatique, les relations bilatérales entre les deux pays ont bénéficié d’un nouvel élan à la suite de la visite du président Erdoğan en 2017, comme l’a rappelé l’ambassadeur de Turquie en Inde Sakir Özkan Torunlar lors d’une interview pour l’agence Anadolu. À cette occasion, le président turc avait notamment salué la position de l’administration indienne quant à la tentative de coup d’État du 15 juillet 2016, indiquant que « l’administration indienne avait fourni un grand soutien à la démocratie turque ».

Enfin, la Turquie et l’Inde tentent de coopérer au niveau sécuritaire. En effet, FETÖ, une organisation considérée comme terroriste par la Turquie à l’origine de la tentative de putsch de 2016, compte plusieurs établissements scolaires en Inde ainsi que des entreprises et des fondations très actives dans le pays. Ankara attend donc de New Delhi que le pays lutte activement contre l’organisation et ses structures.

Mehdi Abdsalam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *