International, Politique

L’ambassadeur russe à Ankara victime d’une attaque armée

Andreï Karlov, l’ambassadeur russe à Ankara, est décédé des suites de ses blessures lors d’une attaque armée. Cet acte s’est produit ce lundi 19 décembre lors de l’inauguration d’une galerie d’art de la ville.rian_00373163-hr_-en_Vers 19h (heures locales), le diplomate s’apprêtait à prononcer un discours en l’honneur de l’ouverture de la galerie lorsqu’un homme vêtu de noir et cravaté a tiré trois fois en l’air avant de viser l’ambassadeur une première fois dans le dos. L’assaillant avait réussi à pénétrer dans la galerie grâce à une fausse carte de police selon les médias turcs. Il s’était fondu dans la foule si bien que des témoins pensaient qu’il s’agissait d’un agent de la garde rapprochée de l’ambassadeur.

L’homme armé s’est exprimé en arabe d’abord en prononçant un chant djihadiste et en turc ensuite en promettant que « tant que les habitants de la Syrie ne seraient pas en sécurité, ils ne le seront pas non plus ». Puis il a tiré à nouveau sur l’homme à terre.

Andreï Karlov avait été transporté à l’hôpital avant de succomber à ses blessures. Trois autres personnes au moins ont été blessées lors de l’attaque.

L’homme armé a été appréhendé par les forces spéciales puis abattu selon la presse turque.

Une source du ministère des Affaires étrangères turc nous apprenait ce matin que la rencontre entre l’Iran, la Turquie et la Russie au sujet de la situation en Syrie prévue à la fin du mois de décembre serait avancée à ce mardi 20 décembre. Avec ces récents événements, il est difficile de savoir si elle aura toujours lieu et, si oui, dans quelle atmosphère.

Alors que le transfert des réfugiés d’Alep-Est est en train de s’opérer, la situation en Syrie peut en être affectée. L’évolution des relations fragiles entre la Turquie et la Russie est en jeu.

Par ailleurs, le président de la République, Recep Tayyip Erdoğan, s’est exprimé concernant l’attaque armée qui a visé Andrei Karlov, ambassadeur de la Russie en Turquie.

Je condamne avec haine cette attaque.

– Nous savons qu’il s’agit d’une provocation visant à détériorer le processus de normalisation des relations turco-russes mais la direction russe et la direction de la République de Turquie disposent d’une volonté pour ne pas tomber dans cette provocation.

– A l’issue de l’entretien que j’ai eu avec Poutine ce soir, nous avons convenu au sujet de notre solidarité qui sera désormais beaucoup plus forte et différente notamment dans la lutte contre le terrorisme international.

– Au nom de mon pays et de ma nation, je tiens en particulier à présenter à nouveau nos condoléances à Monsieur Poutine, président d’Etat de la Fédération de Russie, et au peuple russe ami.

– Nous savons très bien que certains (entourages) veulent profiter de cette occasion.

– L’attaque qui a visé l’ambassadeur russe est une provocation visant les bonnes relations que la Turquie et la Russie font avancer en Syrie.

– Mes condoléances à la Turquie et à la Russie.

Pascale-Mahé Keingna

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *