International, Politique

L’amitié franco-turque et le 14 Juillet

Comme chaque année, une grande réception a eu lieu au Palais de France, à Istanbul, dans le cadre des célébrations du 14 Juillet. Se sont ainsi réunis les représentants du corps diplomatique, de grandes entreprises et d’institutions françaises en Turquie. Tous ont pu passer un moment convivial autour d’un dîner gastronomique français. La soirée a débuté par l’« Istiklal marşı », l’hymne national turc, et « La Marseillaise », l’hymne national français. Le Consul général de France à Istanbul, Bertrand Buchwalter, a ensuite pris la parole, suivi de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de France en Turquie, Charles Fries.

Un discours officiel aux couleurs politiques

S.E l’Ambassadeur de France en Turquie a tenu à souligner l’importance de la coopération entre la France et la Turquie, « deux nations qui doivent faire face à des défis communs, et notamment, dans la lutte contre le terrorisme. » Un fléau auquel « la Turquie et la France ont été particulièrement et cruellement touchées ces dernières années ».

Une coopération également jugée nécessaire pour l’émergence d’une solution politique en Syrie et la réduction des tensions secouant la région du Proche et Moyen-Orient. S.E Monsieur Charles Fries a salué l’initiative du président de la République française Emmanuel Macron qui, selon lui, s’affaire à revivifier les relations entre les deux pays, et ce depuis un an. La rencontre entre ce dernier et son homologue turc, Président Recep Tayyip Erdoğan, au sommet de l’OTAN, qui a débuté le 11 juillet à Bruxelles, représente une occasion supplémentaire de favoriser le dialogue entre la France et la Turquie.

Le discours de S.E Monsieur Charles Fries a permis de rappeler le rôle clé de la Turquie sur la scène internationale, et notamment s’agissant du « contrôle des flux migratoires vers l’Europe ».

L’Ambassadeur rappelle également le souhait de la France de voir les relations entre l’Union européenne et la Turquie s’apaiser afin de conserver l’ancrage de cette dernière en Europe.

Les relations franco-turques sous le prisme de la diplomatie culturelle

Le discours de S.E Charles Fries ne se limite pas à un aspect purement politique : « Nous fêtons cette année les 150 ans du lycée Galatasaray et les 25 ans de son Université. Ces anniversaires sont autant d’occasions à célébrer la coopération entre nos deux pays », a souligné l’Ambassadeur.

L’enseignement de la langue française est un facteur capital de diffusion culturelle. Lorsque l’équipe d’Aujourd’hui la Turquie s’est entretenue avec certains invités afin de comprendre la motivation de leur participation à cet événement, beaucoup expliquent être attachés aux valeurs françaises en raison de leur socialisation éducative.

 

 

 

D’origine libanaise, le Consul honoraire de l’Équateur, Fadi Nahas, unique membre non français du Comité exécutif de la Fondation Jacques Chirac, a bénéficié d’un enseignement francophone :

 

« Le 14 juillet pour moi, non français, c’est une appartenance culturelle, parce que cette culture nous a tout donné. C’est mon école primaire, secondaire, Jésuite… Je viens ici pour représenter l’équateur, mais en réalité, c’est toute mon enfance, mon éducation. J’ai toujours évolué dans un environnement francophone et francophile ».

 

C’est également le cas de l’artiste peintre Bedri Baykam qui explique avoir été lui aussi scolarisé au sein d’institutions françaises. Pour le célèbre peintre turc Bedri Baykam, le 14 juillet rappelle les principes de la révolution française et les notions immarcescibles d’égalité, de liberté et de fraternité, qu’Atatürk a lui-même repris.

Monsieur Mehmet Erbak, Consul Honoraire de France à Bursa et homme d’affaires, a quant à lui été scolarisé au lycée Saint-Joseph d’Istanbul. Pour ce dernier, cette soirée pourrait se résumer ainsi : « C’est dans cet endroit magnifique et chargé d’Histoire que j’aime à voir ces belles relations amicales entre la France et la Turquie. Des relations qui vont perdurer dans le temps sans l’ombre d’un doute, et cette soirée en est l’un des plus beaux témoignages. »

Tous saluent la Révolution française de 1789 qui, selon eux, a permis d’exporter la démocratie dans le monde entier et souhaitent que les relations franco-turques perdurent.

Alexandre Abellan, Directeur du lycée Sainte-Pulchérie à Istanbul, explique que c’est à partir du 14 juillet que la FraJ la France et la Turquie ont tout à gagner à travailler ensemble ».

Cette soirée a permis de mettre à l’honneur les entreprises françaises implantées en Turquie et de faire un clin d’œil à l’équipe de France qui jouera, ce dimanche 15 juillet, la finale de la Coupe du monde 2018 en Russie. « Je ne saurais conclure sans exprimer ma reconnaissance et ma gratitude aux nombreuses entreprises et sponsors qui soutiennent la célébration de ce 14 Juillet, ainsi qu’aux équipes du consulat général qui ont organisé cette réception. Et comme je parle d’équipe, on a tous ce soir une pensée particulière pour « les bleus » à la Coupe du monde qui, je l’espère de tout cœur, incarneront dimanche soir une France qui gagne ! », a déclaré S.E Charles Fries.

Pour rappel, la fête nationale française est célébrée durant trois jours en Turquie : le 12 juillet à Istanbul, le 13 juillet à Izmir et le 14 juillet à Ankara. Espérons que le 15 juillet la France brillera grâce à son équipe nationale de football. Allez les bleus !

Par ailleurs, lors de la soirée, Monsieur Hüseyin Latif, le Directeur de la publication de notre journal, s’est entretenu avec de nombreuses personnalités, notamment avec l’ambassadeur Charles Fries.

Nawel Zerzour et Nathalie El Bazzal

Photos : Aramis Kalay et Levent Kulu

1 Comment

  1. HAIDER Mouhammad

    Bonjour,

    Ma petite famille a besoin de votre soutien pour obtenir une réponse du Consulat général de France à Istanbul.

    Bien cordialement.

    HAIDER Mouhammad
    Ingénieur de recherche, Télécommunication
    Master M2 SAR CentraleSupélec, Stage avec AnsaldoSTS
    Istanbul – Turkey
    Tél:+90(0)5372219454
    E-mail: mhaider1981@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *