Art, Cinéma, Culture, santé, Société

Le 8e Festival du film du Bosphore se déroulera « physiquement » du 23 au 30 octobre

Reporté en raison de la crise sanitaire de la Covid-19, le Festival international du Film du Bosphore aura lieu du 23 au 30 octobre. Au plus grand bonheur des cinéphiles, des projections en salle sont au programme !

Organisé par l’Association du cinéma du Bosphore, avec le soutien du ministère turc de la Culture et du Tourisme ainsi que de la chaine nationale TRT, le Festival suivra un strict protocole sanitaire, bien que celui-ci ne se déroulera pas entièrement en ligne à l’inverse de la grande majorité des autres festivals de films à travers le monde. 

Le directeur artistique du festival, Emrah Kılıç, a en effet déclaré : « Nous voulons organiser physiquement le Festival du film du Bosphore conformément à l’esprit du festival, et nous croyons que nous pourrons projeter des films dans les salles de cinéma d’ici la fin d’octobre en appliquant les règles d’hygiène nécessaires ». 

M. Kılıç a ajouté qu’« il est très important pour nous, dans cette période d’incertitude, de parler d’art et de cinéma, de regarder des films dans les salles, et d’organiser un festival afin de nous distraire. »

Visant à soutenir autant moralement que matériellement de jeunes et prometteurs réalisateurs, le 8e Festival international du Film du Bosphore a également pour objectif de promouvoir le cinéma turc. 

Le festival comprend ainsi une compétition dans la catégorie « long métrage » avec la remise de six récompenses (Prix du meilleur acteur, de la meilleure actrice, de la meilleure photographie, du meilleur réalisateur, du meilleur film, du meilleur scénario). Il est de même pour la catégorie « court métrage ». Un Prix du jeune talent est également décerné.  

Cette année, le gagnant du concours national du long métrage recevra 100 000 livres turques (environ 11 651 euros).

Natasha Voase 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *