Art, Culture

Le consulat de Grèce et Paros honorent la mémoire de Saint Paisios

Sur la rive européenne d’Istanbul, rue Istiklal, le consulat de Grèce a célébré ce lundi la mémoire de l’ascète et ermite Aziz Paisios, à l’occasion de la parution d’un livre édité par la revue Paros que dirige Mayda Saris.
photo1

Cet événement a été organisé hier, lundi 16 juin, en partenariat avec la revue arméno-grecque Paros (Phare en arménien) et le consulat de Grèce à Istanbul. Après le discours introductif de Mayda Saris accompagnée du consul de Grèce, on pouvait y entendre l’auteur, le père Peder Isaak, présenter son livre sur le Saint Paisios, ermite reclus de Cappadoce (Anatolie), disparu en 1994.

photo2

Mayda Saris, directrice de la revue Paros.

Le primat de l’Église orthodoxe de Constantinople, Bartholomée Ier, lui a ensuite succédé à la tribune afin de discuter de la vie monastique exemplaire du saint. Il est l’auteur de la préface du dernier livre édité chez Paros. Le public et certains intervenants ont ensuite eu l’occasion de se retrouver le temps d’un cocktail offert par le consulat de Grèce.

photo3

photo4

Le père Isaak (gauche) offrant un cadeau à Bartholomée Ier de Constantinople (droite).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *