Economie

Le dossier immobilier turc II

L’intérêt montré à mon dernier article concernant le secteur immobilier turc m’a incité à étendre mes recherches sur ce dossier, que ce soit au niveau national ou mondial.

Istanbul-construction-007

En effet, les études des institutions spécialisées dans ce domaine augmentent de jour en jour, en prenant en considération l’essor surprenant enregistré en Turquie ces dernières années.

Parmi ces analyses, il faut noter le rapport annuel 2015 de la compagnie de l’immobilier mondial Knight Frank basée au Royaume-Uni. Selon le rapport, la plus grande hausse dans le prix de l’immobilier a été constaté en Turquie pour cette période, avec une augmentation de 18,4% par rapport a l’année précédente.

Selon l’analyse de ladite compagnie, “ avec une forte croissance de la population réunissant l’est et l’ouest, la Turquie est en passe de devenir un port de paix où s’ancrer, surtout pour les investisseurs du Moyen-Orient”.

Le rapport de Knight Frank concerne 55 pays du monde. Selon celui-ci, le prix mondial de l’immobilier a augmenté de 3 % en 2016. Ce chiffre avait atteint 2.3% en 2014.

Les étoiles du moment en Europe sont la Turquie, la Suède, l’Islande, l’Estonie, le Luxembourg et la République d’Irlande qui avaient vécu de graves problèmes financiers liés au secteur de l’immobilier les années passées. Des 55 pays analysés, 42 ont subi des hausses de prix.

Par contre les prédictions pour 2016 de la compagnie Knight Frank sont plus modérées. La baisse du prix du pétrole, un dollar fort et la récession de l’économie chinoise sont les principaux facteurs qui vont influencer négativement les prix de l’immobilier à l’échelle mondiale.

Selon les régions on s’aperçoit que la plus grande hausse se situe en Australasie (Australie-Nouvelle-Zélande) avec 12,4 %, suivie du Moyen-Orient avec 16,7 %, de l’Amérique latine et du Nord avec 4,6% chacune, l’Europe avec 3,7 %, l’Afrique avec 2,0 %, l’Asie avec 1,9 %. Quant à la Russie et les anciennes républiques soviétiques on constate une baisse de 6,2 %.

Les dix premiers pays ayant enregistré la plus grande hausse dans le monde:

1 Turquie 18.4%

2 Nouvelle-Zélande 14.2%

3 Suède 12.3 %

4 Australie 10.7%

5 Luxembourg 9.2%

6 Islande 9.0%

7 Estonie 8.0%

8 Colombie 7.3%

9 Hong Kong SAR 7.1 %

10 Mexique 6.7 %

Et, en bas de la liste les pays où  les prix de l’immobilier ont baissé:

44 France -0.1%

45 Finlande -0.3%

46 Russie -0.4%

47 Japon -0.5%

48 Maroc -1.1%

49 Pologne -1.5%

50 Italie -2.3%

51 Singapour -3.6%

52 Chypre du Sud -3.8%

53 Taiwan -4.1%

54 Grèce -5.4%

55 Ukraine -12.0%

Les pays confrontés à une crise financière ou bien à de graves conflits politiques ont par conséquent également subi une baisse des prix de l’immobilier.

Quant à la Turquie, les acteurs sont confiants pour l’année 2016 annonçant même une augmentation des prix de 30 % pour Istanbul et de 10 % pour l’ensemble de Turquie.

 

Eren Paykal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *