Gastronomie

Le Güllaç : un gâteau spécial jeûne

Le Güllaç, est un gâteau qui se fait spécialement et uniquement pendant le ramadan. Très prisé, ce dessert n’est en vente qu’un mois par an. Il fleurit aujourd’hui dans les nombreuses pâtisseries d’Istanbul.

Güllaç dans une assiette

Ce dessert au goût très particulier, se fait et se mange le même jour. Fait main dans les cuisines des pâtisseries, il est réalisé avec une pâte de farine, disposé en couche et imbibé de lait. Ce gâteau très léger contient tout de même du sucre et des noix. Suivant la saison, il peut être décoré avec des grains de grenade. D’après Bilal Okuyucu, vendeur de pâtisserie chez Haci Bekir à Moda, « le plus est de l’aromatiser à l’eau de rose ». Très liquide, le gâteau se mange sans accompagnement pour clore le repas de fête, qui marque la fin du jeûne de la journée.

Très apprécié, ce gâteau pourtant coûteux est largement vendu à tous les Turcs. Le gâteau apparu durant la période Ottomane en Turquie, est aujourd’hui devenu une tradition pendant le mois du jeûne.

Actuellement en plein mois de ramadan, le Güllaç est vendu un peu partout à Istanbul. Les meilleurs Güllaç sont à déguster à la pâtisserie Haci Bekir de Moda à Istanbul.

Myriam Durand

Dila Kaya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *