International, Politique

Le plan pour l’immigration d’Obama bloqué

Le plan d’immigration proposé par le président démocrate a été bloqué au Congrès américain. Ce blocage met en cause une des politiques emblématiques voulues par l’administration Obama. 

obama-356133_960_720

Une situation d’immigration préoccupante 

Aux Etats-Unis, ce ne sont pas moins de 11 millions de réfugiés sans-papiers qui attendent la régularisation de leur situation. Ces immigrés sont pour la plupart travailleurs irréguliers aux Etats-Unis, notamment dans les Etats frontaliers au Mexique. Récemment, des lycéennes de l’Etat du Texas avaient revendiqué leur statut de sans-papiers lors de la remise des diplômes. L’administration Obama proposait notamment de délivrer des permis de travail aux migrants, justifiant que les Etats-Unis étaient une « nation d’immigrants ». Ce dossier avait constitué l’une des priorités et était l’un des symboles de la campagne de Barack Obama.

Un blocage de la Cour Suprême

Le jeudi 23 juin, c’est la Cour Suprême qui, à son tour, a montré sa défiance face aux propositions de l’administration Obama. Obtenue sans majorité, à quatre juges contre quatre, la décision confirme le blocage de la situation. Sans réelle décision prise et sans majorité affirmée, les projets de l’administration américaine resteront au point mort.

Un duel politique 

Le Congrès a également bloqué ces décrets présidentiels, tout comme 26 Etats américains qui ont refusé de les appliquer. Ce sujet est également au centre de la course à la Maison Blanche. Le candidat réactionnaire Donald Trump a promis de dresser un « mur » entre le Mexique et les Etats-Unis et de renvoyer tous les immigrés clandestins. Duel donc entre républicains anti-immigration et démocrates du camp Obama. Ce bloquage est un coup sévère aux derniers projets de l’administration au pouvoir, à quelques mois de l’élection présidentielle.

Reste à savoir si les partisans démocrates d’Obama sauront essuyer ce revers avant la présidentielle où la candidate du camp démocrate, Hilary Clinton affrontera le candidat populiste Donald Trump.

Manon Chauvet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *