Politique, Société

Le refroidissement des relations turco-russes lié à « l’erreur d’un pilote »

Sous fond de tensions diplomatiques entre Ankara et Moscou depuis le début des bombardements russes en Syrie, la guerre des mots continue entre les deux États tandis que le Président de la Turquie est revenu sur les événements qui marquèrent un tournant décisif dans les relations turco-russes.Drapeau_Russie_délégationUNESCO_Paris Le ton est monté de nouveau le 31 mai dernier entre Moscou et Ankara après les attaques à Abdil, ville syrienne proche de la frontière turque. Alors que la Turquie a accusé la Russie d’être responsable de la mort d’une soixantaine de civils syriens lors des bombardements aériens de la ville, Moscou n’a pas attendu pour répliquer en réclamant le retrait immédiat des troupes turques du territoire irakien.

Malgré tout, le Président turc est revenu sur l’abattage de l’avion militaire russe par la Turquie à la frontière syrienne le 24 novembre 2015 ayant eu lieu après que l’avion ait violé l’espace aérien du pays. Cet événement avait entraîné les foudres de Moscou, qui se sont traduites par un refroidissement des relations diplomatiques ainsi que par des sanctions économiques envers la Turquie.

Le 31 mai, le Président turc s’est attristé de la situation : «  Il [V. Poutine] a sacrifié la Turquie à cause d’une erreur ou d’une faute provenant d’un pilote ». Sans s’étendre davantage sur les détails quant à la nature et à l’origine de cette erreur, mais désireux de détendre la situation avec Moscou, le Président de la République a annoncé que « la Turquie devait s’impliquer dans le développement des relations [turco-russes] et les restaurer ». En effet, la Turquie a besoin de retrouver les liens économiques florissants qui liaient auparavant les deux États.

En revanche, il semble que les efforts doivent venir des deux côtés de la frontière et que l’apaisement dépend étroitement de l’évolution incertaine de la situation en Syrie et en Irak.

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *