Société

Le second kamikaze des attentats d’Ankara a été identifié

Il s’agirait d’un citoyen syrien dont on ne connait pour l’instant que les initiales, E. U..

Les évènements tragiques du 10 octobre 2015 avaient tué 102 activistes lors d’un rassemblement du Parti démocratique des Peuples (HDP) et de pacifistes avant une marche pour protester contre les violences dans le Sud-Est, selon le dernier bilan officiel.

Les autorités, qui ont communiqué l’information dimanche, n’ont pas donné plus de précisions sur E.U., tandis que les deux attaques simultanées auraient été conduites par deux kamikazes. Le 19 octobre dernier, le Bureau du Procureur d’Ankara, en charge de l’enquête, avait identifié le premier assaillant comme étant Yunus Emre Alagöz, un djihadiste turc affilié à l’organisation Etat islamique (EI). Retrouvé grâce à des tests ADN, il est le frère d’un autre militant de l’EI, Şeyh Abdurrahman Alagöz, le responsable des attendats de Suruç qui avaient fait 33 morts et plus de 100 blessés fin juillet 2015, dans la province de Şanlıurfa dans le Sud-Est.

Coralie Forget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *