Economie, Environnement, Société

Le smartphone a la cote en Turquie

Le nombre d’utilisateurs de smartphones a explosé ces dernières années en Turquie. En 2013 il n’y avait que 16 millions d’utilisateurs alors qu’en 2016 il y en a déjà 35 millions. Outre l’influence sur la société, cette forte augmentation a aussi des conséquences environnementales. En effet, quelques 95 millions de téléphones portables s’entassent en Turquie pour former des montagnes d’ordures électroniques.

 hand-apple-iphone-smartphone

Les Turcs sont de grands consommateurs de smartphones. En 2016, la Turquie compte 35 millions d’utilisateurs de « téléphones intelligents ». Ce chiffre a très fortement augmenté ces dernières années puisqu’en 2013, seul 16 millions de personnes possédaient un tel appareil mobile. La très sérieuse plate-forme de statistiques Statista estime que d’ici 2019, le nombre d’utilisateurs de smartphones en Turquie va augmenter jusqu’à 48 millions. En comparaison, pour la même année la France atteindra 41 millions d’utilisateurs. L’arrivé de la 4.5G le 1er avril en Turquie devrait encore plus booster le nombre d’utilisateurs dans le pays.

Les fabricants trucs en retard par rapport aux grandes marques

Le marché de la téléphonie est donc en plein boom en Turquie. Cependant, ces dernières 16 années, le pays a importé près de 165 millions de téléphones portables de l’étranger. Ce chiffre illustre bien le retard des fabricants turcs sur leurs concurrents asiatiques et américains. Ce n’est qu’en 2013 que sort le premier smartphone turc, le Turkcell T40. Le produit est créé par le géant de la télécommunication turque, Turkcell. Néanmoins, les portables coréens ou ceux de la marque à la pomme distancent largement leur concurrent turc qui n’arrive pas encore à percer dans ce secteur du marché.

Quelle place pour l’environnement dans tout ça ?

L’impact environnemental de la hausse du nombre de smartphones est incontestable. En Turquie, 95 millions de portables ont déjà été jetés. Avec tous les autres déchets électroménagers, ces portables forment d’énormes montagnes d’ordures électroniques qui, faute de pouvoir être recyclées, polluent la planète.

Guiyu-ewaste

En Europe, le plus gros producteur de déchets électroniques est l’Allemagne avec quelques 777.000 tonnes de déchets. L’Italie est deuxième (582.000 tonnes de déchets), le Royaume-Uni et la France sont troisième et quatrième. Ces quatre pays produisent à eux seuls près de deux tiers de tous les déchets électroniques de l’Union Européenne. Le site planetoscope a d’ailleurs créé un compte à rebours comptant le nombre de téléphones mobiles jetés dans le monde.

Le smartphone change notre façon de vivre

L’influence du smartphone sur la société est, elle aussi, indéniable. Le smartphone n’est pas uniquement un téléphone portable mais aussi une sorte de petit ordinateur qui change notre façon de communiquer, de travailler ou de passer notre temps libre. De nombreux sociologues avertissent du danger d’isolement que peut provoquer l’appareil chez l’utilisateur. L’addiction ou l’inattention sont d’autres symptômes néfastes que peut engendrer l’usage du smartphone.

pexels-photo

Malgré tout, il ne faut pas oublier tous les atouts qu’apporte cette nouvelle génération de portable. Entre réveil le matin, mp3 dans la journée et système de navigation le soir pour trouver un bar, les différentes fonctions du smartphone peuvent nous aider à tous moments de la journée.

Bonne nouvelle pour les utilisateurs étrangers en Turquie 

En arrivant en Turquie, un étranger peut acheter une carte SIM turque et l’insérer dans son portable. Seulement, au bout de quelques semaines, le portable est bloqué et l’achat d’un portable turc s’impose. Cependant, la période avant le blocage est dernièrement passée à trois mois. Bonne nouvelle donc pour les touristes et étudiants étrangers.

Raphaël Schmeller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *