International, Sport

Le Vietnam a marqué l’histoire des Jeux olympiques

Samedi 6 août fut un grand jour pour le Vietnam et pour Hoang Xuan Vinh qui a établi un nouveau record olympique, mais est aussi devenu le premier champion olympique vietnamien de l’histoire. 2016-08-07 15.08.13

Dès le premier jour de la compétition internationale, le sportif vietnamien a marqué l’histoire des Jeux, mais aussi de son pays en remportant la toute première médaille d’or vietnamienne aux Jeux olympiques à la finale du tir au pistolet à 10m.

Car si en 2000, à Sydney, Tran Hieu Ngan avait remporté une médaille d’argent en taekwondo féminin dans la catégorie des moins de 57kg et en 2008, à Pékin, Hoang Anh Tuan avait obtenu de nouveau cette récompense, jamais le Vietnam n’avait pu avoir cette médaille d’or qu’elle attend depuis que Hanoï a commencé à participer aux JO à Helsinki en 1952.

Et pour finir en beauté, avec un score de 202.5 points, l’homme de 41 ans a établi un nouveau record olympique.

Si le sportif a été mené tout le long de la compétition, c’est son ultime plomb et un dernier tir presque parfait qui lui a permis de voler la première médaille d’or olympique au Brésil en battant Felipe Almeida Wu de seulement 3/10e de point, mais surtout le chinois Pang Wei qui n’a obtenu que 180,4 points, au plus grand bonheur de ses compatriotes vietnamiens et du gouvernement à Hanoï qui entretient des relations tendues avec Pékin.

Le ministre des Sports vietnamien, Nguyen Ngoc Thien, n’a d’ailleurs pas tardé à réagir : « Cette victoire vient de l’esprit de courage et de la détermination de l’athlète, de ses entraîneurs et des investissements faits avant les Jeux olympiques (par l’État vietnamien) ».

Pour ces deux prouesses, le tireur vietnamien reviendra non seulement en héros, mais devrait aussi empocher une somme rondelette : une prime d’État de 100 000 dollars, soit 90 200 euros ; une cagnotte conséquente quand on sait qu’au Vietnam le revenu annuel moyen est d’à peine 2 000 dollars.

Mais pour le médaillé, c’est surtout une victoire personnelle et un moment inestimable qu’il a vécu sur le stand de tir de Rio : « Gagner cette médaille d’or, c’est le souvenir de toute une vie […] C’est inoubliable, parce que c’est la première médaille d’or du Vietnam. Mon adversaire brésilien était très rapide, et plus fort. Mais je me suis seulement dit « essaye, essaye, essaye ! Sur le dernier tir, je n’ai pas pensé à l’or ou à l’argent, j’ai juste pensé « essaye ! » […] Je suis juste heureux » a déclaré Hoang Xuan Vinh avant d’ajouter sa reconnaissance pour ceux qui, à Rio, l’ont soutenu : « Il n’y a pas de mots pour décrire la joie que je ressens. Le soutien du public a été super. Ce matin, j’ai écouté ceux qui m’ont dit que ça n’était pas très important pour le tir. Mais après cette journée, je ne peux pas dire cela. Il y avait une super énergie et je suis très heureux d’avoir eu tous ces supporters. C’est juste parfait de gagner une médaille ici ».

Une première journée olympique historique pour Hoang Xuan Vinh, le Vietnam et la discipline !

Camille Saulas. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *