Art, Culture

L’enfance au cœur de l’exposition « Peekaboo » de Cansu Tanpolat

Mercredi 7 octobre, l’équipe d’Aujourd’hui La Turquie s’est rendue  au vernissage de l’exposition intitulée “Peekaboo” de Cansu Tanpolat, à la Galerie Mine Sanat. L’exposition se tient jusqu’au 7 novembre.

Screen Shot 2015-10-14 at 17.35.45

Tanpolat, aujourd’hui reconnue dans le monde de l’art contemporain turc, est diplômée de la Faculté Beaux-Arts de l’Université d’Işık.

 La jeune artiste a retenu l’attention avec son exposition précédente “Öcüler” dirigée par Balkan Naci İslimyeli. Cette deuxième exposition, plus personnelle est dirigée par le critique d’art Dolunay May.

Lors d’une entrevue avec Tanpolat à propos de “Peekaboo”, l’artiste explique que les ombres en mouvements dans la nuit sont le point de départ de son inspiration.

« Peekaboo » désigne le jeu d’enfance qui consiste à cacher son visage derrière ses mains. A chaque fois que le visage est découvert, l’enfant est surpris. Cet étonnement s’explique par la divergence des perceptions entre le monde adulte et celui des enfants. Un nouveau-né ne perçoit pas les choses de la même manière qu’un adulte. Les ombres, si effrayantes pour les enfants, constituent une véritable source d’inspiration pour Tanpolat. L’artiste, se donne pour objectif de changer les perceptions des adultes, elle adopte pour cela, un point de vue extraordinaire sur les réalités acceptées si facilement par les adultes.

IMG_7119

La Galerie Mine Sanat, célébrant son 30ème anniversaire, abrite les sculptures de Tanpolat, les formes 2D en métal, de l’artiste sont inspirées de l’allégorie de la caverne de Platon.

Si l’art contemporain turc vous intéresse, les œuvres de Cansu Tanpolat méritent votre attention.

Sirma Parman 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *