Economie, Environnement

Les agriculteurs turcs tentent de s’adapter au changement climatique par la technologie

Le changement climatique rend de plus en plus difficile de prédire une météo capricieuse et complique considérablement le travail des agriculteurs turcs.

agriculture

Le gouvernement a lancé en 2010 un projet pour promouvoir l’agriculture flexible et durable, grâce à un système de surveillance satellite. Grâce à une application spécialement conçue pour les agriculteurs de Turquie, 3000 agriculteurs détenteurs de tablettes numériques ont accès en temps réel aux données agricoles à travers un intranet gratuit, fourni par le gouvernement. Les données  récoltées touchent à des facteurs allant de la qualité du sol à la température atmosphérique, et de la vitesse du vent aux signes annonciateurs de catastrophes naturelles à venir. Les agriculteurs partagent les informations avec leur communauté locale, afin que chacun puisse évaluer quelle récolte privilégier, à quel moment planter, etc., et obtienne ainsi de meilleurs rendements.

Le gouvernement ambitionne d’installer 1200 stations météo au sol dans tout le pays, dont la plupart en Anatolie. Chaque station coûte environ 30 000 dollars et possède près de 40 000 capteurs. Toutes les 10 à 30 minutes, les informations sont envoyées vers un système centralisé, et traitées dans la station d’analyse d’Ankara qui les renvoie automatiquement sur l’intranet. Dans le cas où les agriculteurs ont besoin d’informations plus précises, par exemple comment se débarrasser de certains nuisibles, les ingénieurs de l’office centralisée à Ankara analysent les données pertinentes pour renvoyer un réponse.

Toutefois, l’initiative n’en est encore qu’au stade de projet pilote, et l’accès à une tablette numérique dans le milieu rural turc reste rare, alors que le milieu rural constitue toujours une part significative de la population turque.

En savoir plus : http://in.reuters.com/article/2015/10/26/turkey-climatechange-technology-idINL8N12P08R20151026

Coralie Forget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *