Découverte, Tourisme

Les bons plans stambouliotes de la semaine : cinq parcs où se réfugier de la chaleur

parc_istanbul

La mégalopole stambouliote, dont on ne se lasse pas de compter (et conter) les innombrables charmes, ne brille en revanche pas par son offre pléthorique d’espaces verts. Dès lors, petit retour sur cinq parcs stambouliotes, qui, en ces temps de grosse chaleur, deviendront vite vos nouveaux havres de paix, si ce n’est déjà le cas.

Moda Parkı

moda

Situé au bout de la balade de Park Içi Yolu, au bord des rochers, le parc de Moda est la garantie d’une paisible après-midi. Les espaces verts y sont certes peu ombragés, il n’en reste pas moins possible de dénicher quelques îlots à l’abri du soleil. L’endroit ne manque néanmoins pas d’atouts. Une vue imprenable sur le début de la mer de Marmara, les Îles aux Princes, une partie d’Istanbul. La vue est un régal pour les yeux. D’autant que le lieu bénéficie d’une certaine quiétude, repère de quelques joggeurs, familles venant manger dans les nombreux restaurants et cafés autour, et autres jeunes tourtereaux. En somme, l’endroit idéal pour vous promener et vous détendre lorsque vous serez à court d’inspiration pour vous occuper un dimanche à Istanbul. Restez toutefois sur vos gardes faces aux nombreux magasins de waffles. Placés en embuscade autour du parc, ils risquent de rapidement vous faire de l’oeil.

Maçka Parkı

macka-demokrasi-parki--13da

Le parc Maçka, situé en contrebas de la place Taksim, tout près de l’historique stade de Beşiktaş, l’Inonü stadyumu, fait valoir avec son emplacement-même un avantage non négligeable. Car excepté le parc Gezi, qui ne brille ni par sa tranquillité ni par sa propreté, difficile de trouver un espace sympathique dans les environs. Le parc Maçka s’impose donc rapidement comme un refuge idéal, parfait pour une balade ou, pour jeunes ou moins jeunes, pour une soirée autour d’un barbecue ou un après-midi pique-nique. Le tout dans une ambiance conviviale et bien plus sûre qu’au parc Gezi.

Yıldız Parkı

yildizyildiz_2

Là aussi vous trouverez facilement votre bonheur si vous aspirez à un parc à l’abri du soleil, dont le relief et l’étendue se prêteront à une longue et agréable promenade. Géographiquement assez simple d’accès, le parc Yıldız est situé au bord de l’avenue Çırağan qui relie Beşiktaş à Ortaköy. Plusieurs atouts peuvent vous le rendre indispensable : une tranquillité bienvenue -tranchant avec le tourbillonnement constant du reste de la ville- et un relief et une vaste superficie recouverte d’une végétation luxuriante. L’espace de quelques heures, vous êtes coupés de l’intensité du reste de la ville. Comble du dépaysement, un petit plan d’eau. Tels sont les principaux charmes de ce parc. Et l’occasion de se dégourdir les jambes autrement que dans la pollution de la ville, avant de, pourquoi pas, prolonger la balade jusqu’aux fameux kumpirciler d’Ortaköy -vendeurs de pommes de terres cuites au four et fourrées de légumes, fromages et sauces en tout genre-, dont vous aurez amplement mérité l’appétissante marchandise.

Gülhane Parkı

Gulhanegulhane4gulhane3gulhane2Le parc de Gülhane se différencie un peu des deux précédents espaces. Le relief y est beaucoup moins imposant. Point non plus de quiétude totale : les familles, retraités et autres touristes s’y pressent beaucoup plus. C’est que l’endroit se voit distribuer les bons points. A deux pas du palais de Topkapı, tout proche d’Eminönü, l’emplacement est idéal. A l’intérieur du parc, entouré de restaurants cafés et autres pâtisseries, des espaces verts et une végétation dense qui remplissent à merveille leur fonction : protéger de la chaleur étouffante. Les gens ne s’y trompent pas et aiment à flâner dans l’herbe, tout l’après-midi durant. Les enfants trouveront eux aussi rapidement de quoi se distraire avec les aires de jeu mis à leur disposition, et de larges espaces où se défouler.

Hasköy Parkı

haskoy-parki-b093

La parc d’Hasköy n’est certainement pas le plus connu des expatriés habitant Istanbul. Comment s’y rendre ? Le plus simple reste sûrement le ferry menant de Karaköy ou Eminonü à Eyüp. Un bon moyen de marquer une halte sur la route menant au café Pierre Loti et sa vue imprenable. Tout comme celui de Moda, le parc ne brille pas par la multitude de ses recoins ombragés. Il n’en est pas moins dénué de charme. D’abord, son panorama sur la Corne d’Or, la rive du quartier de Balat, et toutes ses mosquées nichées sur les hauteurs. Une aire de jeu, de nombreux bancs, et une relative quiétude puisque vous ne croiserez sûrement que quelques familles en balade ou des enfants, dans ce quartier historique de la communauté juive, déplacée suite à la construction de la nouvelle mosquée dans le quartier d’Eminonü. Vous pourrez enfin poursuivre la balade le long de la rive, face à un paysage qui ne cesse d’impressionner.

Pierre Debly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *