Culture, Gastronomie, Société

Les cinq aliments incontournables du ramadan turc

Aujourd’hui, jeudi 18 juin 2015 est le premier jour de jeûne, dans le cadre du mois sacré du ramadan 2015. Quels sont les aliments phares consommés pendant ce mois en Turquie ?

turk_iftar

Selon l’observation du croissant de lune, le ramadan a officiellement commencé cette semaine, précisément dans la soirée du mercredi 17 au jeudi 18 juin. Les musulmans ont par conséquent observé leur premier jour de jeûne au lever du soleil de ce jeudi. Un mois de jeûne qui s’achèvera le vendredi 17 ou le samedi 18 juillet, le mois lunaire comportant soit 29 soit 30 jours.

En ce qui concerne l’alimentation pendant le ramadan, le moins que l’on puisse dire est que les tables sont bien plus riches et garnies qu’en temps normal, et pour cause ! Le moment de l’iftar, autrement dit de la rupture du jeûne, est un moment clé dans la journée d’un musulman qui jeûne. L’iftar se veut en effet être un moment de partage, dans la convivialité et la joie de de vivre. C’est aussi le moment de régaler ses papilles après une longue journée de jeûne et d’abstinence.

Les cinq aliments ramadanesques par excellence

Avant de déguster le plat principal qui peut être soit un plat de viande, poulet ou poisson, soit, tout simplement des grillades accompagnées de légumes froids à l’huile d’olive, ou encore de riz, le jeûne est généralement rompu, en Turquie, par quatre aliments, ou quelques-uns des quatre, dont la présence est des plus signifiantes lors de l’iftar. Ensuite la fin du repas, un gâteau très populaire est très apprécié conclut le repas sur une note sucrée.

Le jeûne est rompu par des olives et/ou des dattes. Traditionnellement, le repas de l’iftar turc typique commence d’habitude par des dattes et un verre de lait, et ce conformément aux habitudes du prophète Mahomet. Toutefois, il est également de coutume que le jeûne soit rompu par des olives.

Olives Dattes

Le pain est lui, remplacé durant le mois du Ramadan, par le pide, qui n’est nul autre qu’un pain doré au jaune d’œuf, dont la forme est ronde ou ovale.

Pide

Le sucuk, saucisse turque séchée à base de viande rouge hachée, d’épices, d’ail, de poivre, et de sel, est aussi très consommée pendant le mois sacré des musulmans. Disposée en rondelles, elle accompagne, par exemple le pide, ou d’autres entrées.

Sucuk

Finalement, le fameux baklava, feuilles de pâte très fine fourrées de noisettes ou de pistaches avec un sirop, est le grand incontournable du dessert.

Baklavas

Sara Ben Lahbib

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *