Société

Les transports sous haute surveillance

Le service municipal de la coordination des transports d’Istanbul Centre dispose désormais d’un système de caméra de sécurité dans tous les transports en commun à Istanbul. La cause ? Le scandale de la jeune étudiante, Ozgecan Aslan brutalement assassinée par un chauffeur de dolmus à Mersin en février dernier.İstanbul_4284
Tous les transports en commun d’Istanbul, les métros, bus, minibus, tramway, ferryboat disposent dorénavant d’un système de sécurité renforcé.

L’application d’un tel système de sécurité cible particulièrement les femmes, plus utilisatrice des transports en commun, victimes souvent d’harcèlements voir mêmes d’agressions.

Depuis les deux attentats meurtriers qui ont touchés Ankara et Istanbul au mois de mars, les transports en commun, notamment le métro stambouliote, sont désertés.

Après les attaques terroristes sur la rue Istiklal, des mesures de sécurité de niveau supérieur ont été mises en place. Les équipes du département de police d’Istanbul procèdent, actuellement, à de nombreuses arrestations. Ils recherchent des personnes suspectes et effectuent des contrôles de véhicules à proximité des stations de métro et des pôles d’échanges.

Dila KAYA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *