Découverte

les youtubeurs ne cessent de nous surprendre

Nous en avons vu et entendu des produits sortis tout droit de YouTube. Des personnes rêvant de gloire ou tout simplement confrontées à l’ennui se laissent aller à danser, chanter, jouer la comédie devant une caméra et finissent parfois, malheureusement pour nous, par publier leur « art » pour en faire profiter la toile.screen_20shot_202016-09-26_20at_209-07-56_20am_20_2_-0Le 25 août 2016, un DJ japonais peu connu, Kosaka Daimao – de son vrai nom : Kazuhiko Kosaka – publie une vidéo où il y interprète une de ses créations.

PPAP, pen-pineapple-apple-pen (stylo-ananas-pomme-stylo), est le titre de la chanson du DJ. Dans le clip vidéo, il prend l’apparence d’un personnage imaginé de toute pièce : Piko Taro. Ce dernier danse donc sur cette chanson aux paroles minimalistes et au refrain entêtant, dans un look de petits bandits de Tokyo communément appelés les « Chinpara ».

Plus de 25 millions de personnes ont visionné le clip du DJ sur YouTube et 66 millions l’ont regardé sur Facebook.

Comme chaque vidéo devenue virale, des internautes ont repris la chanson et la chorégraphie de Piko Taro dans de nouvelles vidéos qui peupleront ainsi d’autant plus la toile, toujours dans un esprit d’auto dérision et de troisième degré.

Pascale-Mahé Keingna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *