Cinéma, Culture, Politique, Société

L’exposition «36/36, les artistes fêtent les congés payés , hommage à l’art et la culture des années 1930»

En ce mois de juin 2016, les congés payés fêtent leurs 80 ans.

front pop

Dans un climat d’insécurité lié au fascisme allemand et à la grave crise économique, le gouvernement Léon Blum fait voter le 20 juin 1936 les congés payés. Les socialistes, communistes et radicaux, alors au pouvoir depuis un mois, instaurent les congés payés.

Cet acquis social marque, aux côtés des autres grandes mesures du gouvernement, un tournant dans l’histoire de France. Cette coalition reste ancrée dans les mémoires de la gauche française notamment.

Dans un but commémoratif, Art Absolument, revue à vocation artistique, ainsi que La Compagnie Internationale Andre Trigano (CIAT), acteur majeur de l’hôtellerie de plein air, ont voulu rendre hommage à la loi du 20 juin 1936, qui à permit à des milliers de français de découvrir l’ambiance à la fois festive et reposante du soleil et de la montagne. Près d’un demi-million de salariés partiront en vacances à l’été 1937.

La CIAT dispose d’une usine de récupération de tentes. Dans le but d’éviter de produire des déchets, ceux-ci sont utilisés et reconditionnés dans l’art de la récupération. Ainsi des peintres et des photographes utilisent ces supports pour réaliser une oeuvre d’art datant de 1936.
Pour l’occasion, 36 artistes, dessinateurs, photographes ou encore peintres présenteront à l’assemblée nationale, du 17 au 20 juin, l’exposition « 36-36, les artistes fêtent les congés ». Une oeuvre par artiste, pour se rappeler au combien l’art dans les années 30 était en pleine expansion
« Les congés payés ont permis aux Français et Françaises de sortir du travail, de découvrir autre chose, notamment la dimension artistique très présente des années 30 » note Eric de Ficquelmont, président de la CIAT. A cette époque, le « le droit à la culture » se développe et devient le maître mot chez une partie de la population, avant de se répandre considérablement dans les décennies à venir.

Les artistes ont été minutieusement choisis et la pluralité des styles rend l’exposition attrayante, en immersion dans le style artistique de l’époque.
Pablo Picasso, Marc Chagall, Man Ray ou encore Henri Matisse sont des artistes qui ont rendus hommage aux réformes du gouvernement Léon Blum, en inscrivant leurs œuvres dans la modernité et célébrant l’imaginaire des loisirs et des vacances de l’époque.

L’exposition sera visible au Palais Bourbon du 17 au 20 juin, avant de débuter un tour de France. La Rochelle, Sens, Gruissan, Thonon-les-Bains, La Ciotat et enfin la fête de l’Humanité le 10 septembre prochain constitueront les dates d’exposition retraçant et honorant l’histoire artistique des années 1930

Tom Crance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *