Culture

L’identité culturelle dans la migration spatiale

Salt Galata ouvre ses portes à l’exposition Migrating Spaces. Un événement basé sur l’identité culturelle des turcs rentrés d’Allemagne à travers leur maison.Göçebe Mekânlar_Sergiden_InstallationShot12

Salt Galata expose l’événement Migrating Spaces jusqu’au 31 juillet. L’artiste Stéfanie Bürkle et son équipe de l’université d’architecture de Berlin ont travaillé trois années sur ce sujet. Ils ont répertorié et se sont documentés sur 132 cas de maisons et d’appartements construits ou rénovés par des migrants à leur retour en Turquie. Cette recherche dévoile trois types de maisons : la « maison modèle » montre une maison idéale du nord de l’Europe, la « maison à deux faces » combine architecture allemande et locale turque, et la « maison multi- couche » qui requiert un travail à long terme constituée de différents matériaux.

L’exposition se compose en quatre parties. La première est une cartographie de la Turquie montrant le positionnement de ces maisons « allemandes » dans le pays. La deuxième partie est dédiée aux trois typologies architecturales allemandes qui ont pu être déterminées au cours de la recherche. La troisième partie est composée de quatre écrans géants présentant ces typologies particulières. Et la dernière partie est constituée de quatre interviews de ces turcs habitants dans ces maisons.

Migration Spaces examine les éléments communs de l’architecture domestique en Allemagne, intégrés dans les maisons construites par les anciens travailleurs turcs de retour en Turquie. Le but est de montrer comment les expériences et les souvenirs culturels définissent les identités complexes au sein de l’environnement bâti. La recherche s’est concentrée sur les maisons conçues et construites par les propriétaires eux-mêmes.

Selon un ancien professeur de l’université d’Harvad, Homi Bahbah « si l’hybridité est importante, ce n’est pas qu’elle permettrait de retrouver deux moments originels à partir desquels un troisième moment émergerait ; l’hybridité est plutôt pour moi le “tiers-espace” qui rend possible l’émergence d’autres positions. Ce tiers-espace vient perturber les histoires qui le constituent et établit de nouvelles structures d’autorité, de nouvelles initiatives politiques, qui échappent au sens commun ». Ce processus d’une troisième entité via l’espace donne naissance à quelque chose de différent, quelque chose de neuf, une nouvelle identité culturelle.

D.A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *