Art, Culture, Découverte

L’île Seguin renaît grâce à la Seine Musicale

Ce vendredi 21 avril, Bob Dylan, prix Nobel de littérature, s’est produit dans le nouveau complexe musical de l’île Seguin, à Boulogne Billancourt, où se trouvait l’ancienne usine Renault.

Ce nouvel édifice de 36 500 m², la Seine Musicale, a été conçu par l’architecte japonais Shigeru Ban qui a reçu le prix Pritzker en 2014, associé avec Jean de Gastines. La Seine Musicale dispose de deux salles de concert : la Grande Seine, dotée d’une capacité de 4.000 à 6.000 places selon la configuration et l’Auditorium, dédié à la musique classique et contemporaine non amplifiée, qui peut accueillir jusqu’à 1.150 personnes.

La Seine Musicale proposera également des espaces spécifiques complémentaires dont les Riffx Studios (pôle d’enregistrement) et de salles de répétition pour les artistes, les orchestres, mais aussi pour la pratique amateur. Un orchestre en résidence : Insula orchestra. Une école de chant : La Maîtrise des Hauts-de-Seine. Un Grand Salon et un Club de plus de 1.000 m² chacun sont disponibles pour accueillir des évènements, des cocktails ou la presse. On y retrouve également un bar à champagne et des terrasses. En plus des espaces de restauration et des commerces à vocation culturelle, l’on retrouve un espace naturel, le jardin Bellini, d’une superficie de 7 410 m².

Bob Dylan a été le premier à se produire sur la Grande Seine ce vendredi. Quelques jours plus tôt, l’Auditorium a accueilli les jeunes chanteurs de la Maîtrise des Hauts-de-Seine. Mais l’inauguration officielle de la Seine Musicale a lieu samedi 22 avril avec un concert de musique classique où l’on retrouvera des œuvres de Mozart, Beethoven ou Weber à l’Auditorium.

Ce week-end d’autres concerts, des visites et des show cases sont également programmés. The Avener, groupe électro, jouera en live également ce samedi à 21 heures 30, suivi d’un set du Dj The Shoes. Dimanche 23 avril, nous retrouverons le programme de musique classique à partir de 16h. Jean-Luc Choplin, le directeur de la Seine Musicale, souhaite faire de ce lieu une « destination où toutes les musiques, du rock au baroque, peuvent sonner et dissoner« .

Trois ans et demi de travaux ont été nécessaires pour que ce complexe puisse voir le jour. Le projet, qui a couté 170 millions d’euros, a été rendu possible grâce à un partenariat public-privé inédit. Il a été financé aux deux tiers par le département des Hauts-de-Seine et à un tiers par des fonds privés (Bouygues Bâtiment Île-de-France, Sodexo, OFI InfraVia, TF1). Il s’agit de la première institution culturelle française à bénéficier d’un tel partenariat.

La Seine Musicale

Du mardi au samedi, de 11h à 19h

Île Seguin, 92100 Boulogne-Billancourt

http://www.laseinemusicale.com

 

Solène De Faria Conto

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *