Economie

L’iPhone, entre innovation et produit commercial

Le 9 septembre dernier, Tim Cook, le président du groupe Apple, présentait le dernier bébé de la firme américaine, l’iPhone 7. Si auparavant, deux ans s’écoulaient entre chaque présentation de nouveaux modèles, c’est seulement un an après la deuxième génération de l’iPhone 6 – l’iPhone 6s – que son successeur fait son apparition.img_0120En 2015, les téléphones Apple représentaient 10,8% du marché mondial de smartphones. C’est grâce à la fidélisation de ses clients et aux prix élevés de ses produits que le groupe américain arrive à maintenir sa 2e place dans le classement des producteurs de smartphones.

Les fameuses présentations des nouveaux modèles d’iPhone n’ont de cesse de faire parler d’elles en raison du prix, des innovations, etc. Tous les facteurs sont pris en compte par les usagers pour savoir s’ils passeront ou non au produit suivant.

Cependant, voilà, l’iPhone est un produit haut de gamme dont le prix ne fait qu’augmenter. Si bien que l’iPhone 7 coûte 769€ (2579 TL) sans abonnement. De plus, nombreuses ont été les critiques quant au manque d’innovation entre celui-ci et le précédent.

Aujourd’hui, les ventes de smartphone stagnent et la croissance d’Apple, au deuxième trimestre 2016, a nettement baissé par rapport à l’année 2015 lorsque l’iPhone 6s avait été lancé. Le groupe avait vu ses ventes augmenter de 0,3% soit environ 343,3 millions de smartphones vendus dans le monde.

Attention à la casse

Les utilisateurs de l’iPhone 5, 5s, SE, 6, 6s, 6Plus connaissent les enjeux lorsque l’on détient ce produit. Non seulement leur acquisition est un réel investissement pour certains, mais si ce dernier vient à casser, il faut de nouveau mettre la main à la poche.

L’idéal est bien évidemment d’apporter son cher téléphone au premier Apple Store du coin. Mais là, si vous ne possédez par la garantie Apple Care (auquel cas vous auriez eu à régler 29€ – 98TL), attendez vous à payer 167,10€ (560TL) pour la réparation quand il s’agit uniquement d’un écran cassé.

Nombreux sont les espaces dédiés à la réparation téléphonique qui cassent les prix du retrait de l’écran brisé et de la pose d’une nouvelle vitre, mais Apple prend bien le soin d’installer une mécanique que seuls ses propres techniciens peuvent décrypter. Si bien qu’une mauvaise réparation bon marché – bien qu’assez onéreuse tant la concurrence entre ces boutiques est rude – peut engendrer des dysfonctionnements de votre téléphone notamment au niveau de la batterie.

En résumé, Apple se donne un point d’honneur à fidéliser ses clients et à les enfermer – si je puis dire – dans l’écosystème Apple en leur offrant de l’efficacité et de la qualité. Une qualité reconnue qui a donc un prix et pas des moindres.

Un produit obsolète

Les détenteurs de l’iPhone 4 par exemple – ils sont encore nombreux – ne pourront pas le nier, ils sont malgré eux poussés à passer au modèle suivant. Le modèle sorti en 2013, faisait également son poids en terme de prix. Aujourd’hui, avec l’iPhone 4, il est impossible de télécharger une version d’IOS (logiciel d’exploitation Apple) supérieure à la huitième. Avec l’iPhone 7, c’est la version 10 qui a fait son apparition.

Imaginez donc détenir un certain nombre d’applications dont, au fur et à mesure, vous ne pouvez plus vous servir puisqu’elles nécessitent une mise à jour disponible seulement sur une version plus élevée.

Le consommateur devient alors victime de la trop bonne tenue de son téléphone. Pourtant en bon état, ce smartphone finit par devenir obsolète avec le temps et l’évolution du produit le pousse à consommer l’offre qui se développe à vitesse grand V.

Les solutions d’Apple à l’inflation des prix

Qui dit inflation des prix dit stagnation du nombre de ventes. De plus en plus, les consommateurs de smartphones ne voient plus l’intérêt de se racheter un nouveau téléphone intelligent.

Apple se retrouve comme qui dirait victime de son succès. D’autant plus que le numéro 7 n’apporte pas grand-chose de plus que le précédent. Une nouvelle esthétique avec les bandes d’antennes effacées au dos du téléphone, deux nouvelles couleurs (noir de jais et doré), la scandaleuse suppression de la prise jack et une étanchéité déjà caractéristique d’autres produits concurrents.

Et c’est dans une volonté de permettre au plus grand nombre d’acheter ses produits, mais aussi dans un espoir de devancer la concurrence des opérateurs-revendeurs de leur produit, qu’Apple a lancé, en 2015, l’iPhone upgrade program. Ce nouveau mode d’abonnement ouvrait la possibilité de passer à un tout autre mode d’achat de l’iPhone.

Tous les principaux opérateurs téléphoniques offrent un prix plus bas de l’iPhone pour un engagement par abonnement ; c’est pourquoi l’entreprise a décidé de créer son propre système d’abonnement.

Pour 32 dollars américains par mois (99TL), et en signant un contrat d’un engagement de 24 mois, vous obteniez votre iPhone 6 et un abonnement au service Apple Care qui est le système de garantie prolongée de la marque.

Une chose est sûre, c’est que l’ensorcellement Apple fonctionne. La pépinière de clients adeptes existe et ne fera que s’agrandir. Des adeptes qui seront attirés coûte que coûte par ce produit et qui ne cesseront de se demander : « à quand le prochain ? » 

Pascale-Mahé Keingna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *