Société, Sport

L’UEFA dévoile son calendrier officiel : Istanbul accueillera la finale de la Ligue des champions 2021

Le 13 mars dernier, à tout juste une semaine du début des compétitions, l’UEFA annonçait la suspension des Coupes européennes en raison de la pandémie de la Covid-19. Hier, l’instance dirigeante du football européen a enfin dévoilé les dates et les conditions sanitaires pour la reprise des matchs en août.

Les compétitions européennes reprennent sous un format inédit

Selon les annonces de mercredi de l’UEFA, la Ligue des champions masculine 2019-2020, interrompue depuis mars en raison de la pandémie, s’achèvera lors d’un « Final 8 » à Lisbonne du 12 au 23 août.

Pour permettre la tenue de la compétition, des mesures sanitaires ont été introduites par l’UEFA : finis les matchs aller-retour, toutes les confrontations se disputeront désormais sur des matchs uniques à élimination directe.

Le choix du Portugal, comme pays hôte pour clore l’édition 2019-2020 de la C1, a été motivé par le fait que le pays n’a pas été aussi durement touché par le virus que ces voisins européens, mais aussi, car il n’a plus d’équipe en lice.

Le raccourci de format à un « Final 8 » concernera également la Ligue des champions féminine, suspendue au stade des quarts de finale, qui se tiendra du 21 au 30 août entre Bilbao et Saint-Sébastien, ainsi que pour la Ligue Europa qui s’achèvera en Allemagne du 10 au 21 août — date de la finale à Cologne.

L’UEFA a fixé au 10 juillet, le tirage au sort pour le « Final 8 » de la Ligue des champions. Quatre équipes sont déjà qualifiées pour les quarts de finale : le PSG, l’Atalanta Bergame, le RB Leipzig et l’Atlético Madrid.

Changement de règles

Déjà en perpétuelle évolution, la pandémie a montré les limites du ballon rond. Répartis entre le stade Alavalde, et le stade de la Luz — pour la finale programmée le 23 août —, les matchs seront organisés à huit clos, pour le moment…

Mais avec le bilan européen des décès dus au coronavirus en baisse et la réouverture des frontières de certains pays, la présence des supporters n’est pas totalement écartée, tout dépendra de l’évolution de la situation sanitaire. « Nous déciderons dici mi-juillet », a déclaré le président de l’instance européenne, Aleksander Ceferin, lors d’une téléconférence de presse.

Si la question de l’accueil des spectateurs se pose encore, certaines mesures strictes sont en cours d’élaboration pour garantir un plan sanitaire pertinent pour la santé de tous les participants. Les directives détaillées lors des prochains matchs européens seront finalisées dans les prochaines semaines, en accord avec les autorités locales.

 Istanbul, qui aurait dû accueillir la finale de la lucrative Ligue des champions le 30 mai dernier, hérite de l’organisation de la finale de l’édition 2021, prévue initialement à Saint-Pétersbourg. La ville russe accueillera la finale de l’édition 2022, Munich et Londres seront les villes-hôtes des éditions 2023 et 2024.

Abou el amaim Nada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *