Culture, Découverte, Société

Lumière sur l’histoire d’Izmir grâce aux cendres du volcan Santorin

C’est à Izmir, dans la ville antique de Smyrne, que les archéologues ont fait la surprenante découverte des cendres du volcan de Santorin. En effet, l’éruption du volcan Santorin est connue pour avoir été la plus grande éruption volcanique de toute l’histoire. Les cendres découvertes 3600 ans après cet événement dans  la ville antique de Smyrne ont été trouvées à environ 270 kilomètres de l’île de Santorin. Cette découverte va permettre aux archéologues et aux historiens d’en apprendre davantage sur l’histoire de la ville.

Crédit photo : Hürriyet Daily News

L’ancienne ville de Smyrne, vieille de deux mille sept cents ans, a une histoire tourmentée. Cette ville chargée d’histoire et fondée par les Grecs a été soumise à de nombreuses attaques et pillages au fil de son histoire cosmopolite. Sous le règne des Ottomans, Smyrne était un lieu où coexistaient pacifiquement musulmans, chrétiens et juifs, d’où la richesse culturelle de la ville. Cependant, par la suite de nombreux massacres ont été perpétrés durant de nombreuses années. Ainsi, Smyrne est considérée comme le lieu de fondation d’Izmir et est l’un des symboles les plus importants de la culture égéenne. Des fouilles sont régulièrement organisées depuis 2007 et de nombreuses découvertes ont été effectuées.

Le professeur Cumhur Tanrıver a déclaré à l’agence Anadolu que des données importantes sur la fondation d’Izmir avaient pu être découvertes lors de ces fouilles. Ce dernier explique qu’ « il est possible de voir ici comment les gens ont construit des maisons dans la ville grecque et comment était effectuée la planification de la ville. Les premières œuvres écrites du monde égéen ont également été trouvées ici. Le temple d’Athènes, considéré comme le premier grand temple grec en Anatolie, se trouve aussi ici ». De plus, Smryne est la ville où la première maison grecque a été découverte.

Il ajoute que la ville antique est également connue sous le nom d’Izmir. Cette ville était une plaque tournante commerciale importante étant donné les traces de produits découverts dans une vaste aire géographique allant de la Palestine à Smyrne. Ainsi, la découverte des cendres du volcan Santorin va permettre aux historiens d’apporter un plus grand éclairage sur l’histoire d’Izmir. Le professeur déclare que, « dans le cadre des travaux de forage de cette année, les cendres du volcan de Santorin, également connu sous le nom d’éruption minoenne, soit la plus grande éruption volcanique des 10 000 dernières années, ont été découvertes ». Une équipe de près de 100 personnes, comprenant des universitaires, des étudiants et de nombreux chercheurs de diverses universités turques, mais aussi étrangères, a été mobilisée pour le forage.

Le professeur insiste sur le fait que l’éruption de Santorin a été l’une des plus grandes éruptions volcaniques de toute l’histoire. Cet événement a causé la submersion d’une importante partie du bassin égéen, mais aussi de la civilisation minoenne. C’est grâce à l’expertise du professeur Ertuğ Öner et de son équipe que l’on apporte un éclairage sur cet impressionnant événement. Selon le professeur, on estime que « le volcan de Santorin a explosé en 1650 av. J.-C. et que ses cendres se sont répandues dans toute la région égéenne », d’où l’importance de suivre ces cendres dans les villes antiques.

Il déclare : « Quand ces cendres seront examinées, elles montreront comment cette explosion, qui a affecté le destin de toute la Méditerranée, a provoqué des changements à Smyrne et comment cela a affecté les habitants de la région et la culture. Nous serons en mesure de comprendre certains événements qui se sont déroulés à Smyrne, et ce dans l’ordre chronologique ».

Tülin Ağaç

1 Comment

  1. Claude BOUMAL

    Très intéressant. D’autant que l’explosion du volcan de Santorin est sans doute à l’origine du mythe de l’Atlantide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *