Découverte, Tourisme

Marmaris, ville historique au tourisme contemporain

Marmaris, située dans la province de Muğla, est une station balnéaire bordant la mer Méditerranée qui est devenue, depuis les années 1980, l’un des principaux centres touristiques du pays. Très prisé des turcs et européens, le petit port longtemps endormi est désormais plus que dynamique et ne manque pas de séduire les plusieurs centaines de milliers de touristes qui s’y rendent chaque été.Marmaris

Une ville historique

Marmaris est une ville aux origines anciennes, voisine des sites archéologiques de premier ordre tels que Cnide ou encore Kaunos, témoins d’une civilisation florissante qui s’étendait le long de la côte méditerranéenne à l’époque antique. La petite ville est née sur l’emplacement de l’ancien Physkos, qui, au IVème siècle avant JC, était le port arsenal du satrape perse de Carie Hécatomnos, père du célèbre Mausole. En 334 avant JC, la ville devient grecque suite à la conquête de l’Anatolie par Alexandre le Grand et devient, après sa mort, romaine puis byzantine, comme le reste de l’Anatolie. La ville passe sous le contrôle des Menteşeoğullari au XIIIe siècle puis est conquise par le sultan ottoman Soliman le Magnifique lors de sa campagne contre l’île de Rhodes (c’est à cette époque que la ville prend son nom final). De 1919 à 1921, Marmaris est sous le contrôle de l’Italie avant de devenir un village de pêcheurs d’éponges avec l’avènement de la République turque.

Centre historique de Marmaris

Centre historique de Marmaris

Malheureusement, l’une des seules traces de ce passé chargé d’histoire est la forteresse ottomane surplombant la mer édifiée par Soliman le Magnifique en 1522 sur les bases d’un château construit par Alexandre le Grand et qui est, désormais, un musée. Le quartier historique, où se situe la forteresse, est l’unique partie de la ville ou l’on peut apprécier l’architecture des bâtiments, reflétant l’époque à laquelle Marmaris était une ville Grecque. Celui-ci nous donne l’impression, via ses maisons blanches au crépit grossier, de nous trouver sur une de ces îles grecques, si typiques.

Une destination très prisée des jeunes

L’intérêt principal de la ville ne réside pas dans les traces presque inexistantes de son histoire mais dans ses plages et ses établissements de nuit qui ne manquent pas de séduire la jeunesse européenne qui se contente souvent de ces deux seuls éléments pour passer de bonnes vacances entre amis. Ainsi, la mer est tout de même très agréable durant la saison estivale et les plages ne sont pas noires de monde. Il est aussi très facile d’en trouver de plus belles aux alentours de la ville, très accessibles en bus pour quelques Liras.

Port de Marmaris

Port de Marmaris

Parallèlement au port où se concentrent de nombreux restaurants et bars, une rue ne manque pas d’attirer les jeunes vacanciers : Bar Street. Animée du lundi au dimanche jusqu’au petit jour, les fêtards s’y retrouvent pour consommer de l’alcool et danser. Les établissements sont très variés, presque tous en plein air, et proposent de la musique pour tous les goûts. De plus, l’ambiance y est décontractée et chaleureuse, ce qui permet de rencontrer très facilement des personnes de différentes nationalités.

Au fil des années, Marmaris est devenue l’une des villes les plus prisées de Turquie, malgré le fait qu’elle ne puise pas sa richesse dans son histoire comme la plupart des villes touristiques du pays. Parfaite pour les jeunes qui souhaitent combiner plage et fête, elle sera également idéale pour les personnes recherchant à mélanger repos et visites grâce aux lieux touristiques présents près de la ville tels que l’Île de Rhodes et Daylan.

Anaïs Sarrassat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *