Société, Sport

Des milliers de coureurs au marathon d’Istanbul

Dimanche 11 novembre, le marathon d’Istanbul, sponsorisé par Vodafone et organisé par Spor Istanbul, a attiré un nombre record de sportifs. Les athlètes kényans, mais aussi turcs ont particulièrement brillé à l’occasion de cette 40e édition.  

Le seul marathon transcontinental du monde a débuté sur le pont des Martyrs du 15 juillet (anciennement pont du Bosphore) pour s’achever sur la place historique de Sultanahmet, sur la rive européenne d’Istanbul.

Plusieurs parcours étaient proposés aux participants du marathon d’Istanbul : le marathon emblématique de 42 km, mais aussi trois courses de 15 km, 10 km et 8 km, ainsi qu’une course pour les personnes en situation de handicap.

Le thème du marathon de ce 40e marathon – « Courez à Istanbul pour un avenir en santé » – et la notoriété de cet événement ont attiré un nombre impressionnant de marathoniens. Ce n’est pas moins de 30 000 coureurs professionnels, provenant de plus de 100 pays, qui ont pris part à événement, toutes courses confondues.

Ils sont 5 000 coureurs professionnels et amateurs à s’être lancés dans le marathon de 42 km et 100 000 à entreprendre la course de 8km. Plus de la moitié d’entre eux provenaient de l’étranger et en premier lieu de Russie, d’Allemagne, d’Ukraine, de Grande-Bretagne et de France. Selon les organisateurs, le nombre de coureurs étrangers a doublé par rapport aux dernières années.

Les Kényans ont été particulièrement impressionnants dimanche. Côté féminin, la Kényane Ruth Chepngetich a remporté le marathon d’Istanbul en parcourant les 42 km en seulement 2 heures, 18 minutes et 35 secondes. Quant à la course masculine, son compatriote Felix Kimutai s’est imposé en 2 heures 9 minutes et 57 secondes. Les deux champions ont ainsi battu le record du marathon d’Istanbul.

Pour la course féminine, on retrouve à la seconde et à la troisième marche du podium Margaret Agai (Kenya) et Fatuma Sado (Éthiopie). Chez les hommes, Abdi Ibrahim Abdo (Bahreïn) et Ahraham Kiprotich (France) ont fini en seconde et troisième position.

La Turquie a elle aussi remporté de belles victoires dimanche. La Turque Yasemin Can a remporté la course féminine de 15 kilomètres en 47 minutes et 43 secondes, tandis que la Turque Suzan Tunca a remporté la course féminine de 10 kilomètres en 37 minutes et 11 secondes. Enfin, leur compatriote Fatih Korkunç a remporté la course masculine de 10 kilomètres en 33 minutes et 23 secondes.

Présent au marathon afin de remettre les Prix aux gagnants, le ministre de la Jeunesse et des Sports Mehmet Muharrem Kasapoğlu a déclaré à l’Agence Anadolu : « En connectant les continents, nous prouvons le pouvoir unificateur du sport ». Quant au maire de la municipalité métropolitaine d’Istanbul, Mevlüt Uysal, il a tenu à souligner que le marathon d’Istanbul « fait désormais partie des 15 meilleurs marathons du monde ».

Camille Saulas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *