Economie, Environnement, Société

Les mini-bus électriques et autonomes arrivent à Istanbul

L’Agence Anadolu rapporte qu’Istanbul s’apprête à mettre en service le premier véhicule électrique autonome destiné aux transports en commun. Celui-ci a été présenté au public le 17 avril.

Crédit photo : Hürriyet Daily News

Le 17 avril, l’IETT (la Compagnie des tramways électriques et des tunnels d’Istanbul) a présenté sa navette innovante lors de la cérémonie d’ouverture du World Smart Cities Congress qui se tient à Istanbul durant trois jours.

D’abord drapée d’un tissu rouge, elle a été dévoilée au public durant la cérémonie en présence de nombreuses personnalités.

Le ministre de la Science, de l’Industrie et de la Technologie, Faruk Özlu, et l’ancien Premier ministre espagnol, Jose Luis Rodriguez Zapatero, ont pu découvrir le fameux véhicule autonome avant que celui-ci commence sa mission auprès des stambouliotes.

S’inspirant du design des tramways historiques de la ville, ce que n’a pas manqué de souligner le maire d’Istanbul,  Mevlüt Uysal, ce nouveau mini bus électrique sans conducteur se veut accueillant et moderne au vu de son aménagement intérieur, mais surtout « écofriendly ».

Un projet qui devrait servir de modèle et qui laisse à penser que ce genre d’initiatives va se développer dans la métropole : « Quand on parle de véhicules électriques, on ne pense qu’aux voitures particulières. [Mais] les transports publics devraient également avoir une place importante», a déclaré M. Uysal.

Si les caractéristiques techniques et les technologies du véhicule créé par l’IETT n’ont pas encore été dévoilées, on sait en revanche qu’une rampe d’accès pour handicapés a été installée.

La navette circulera initialement dans les aéroports et sur les routes fermées à la circulation.

Camille Saulas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *